PUBLICITÉ

Accident du travail : les 10 métiers les plus dangereux

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/04/2014 - 14h37
-A +A

Certains métiers sont plus dangereux que d’autres.

C’est un fait avéré, un charpentier a plus de risques d’être victime d’un accident qu’un informaticien.
Autre fait avéré, le nombre d’accidents du travail est en baisse.

Reste à connaître les démarches et les conséquences d’un accident du travail…

PUB

Les accidents du travail sont en baisse

Selon une étude du Fonds des accidents de travail, le risque d’accident du travail a diminué de 7,7% en 2012, alors que l'emploi s'est maintenu au même niveau. En 2012, 157.131 accidents du travail ont été déclarés. Malheureusement, cette diminution ne concerne que les accidents les plus légers.

Pour ce qui est des accidents les plus graves, le chiffres sont stables. Chaque année, entre 6000 et 7000 accidents du travail entraînent une incapacité permanente, et une centaine de personnes perdent complètement ou presque leur possibilité d'exercer un travail.

Quelques faits majeurs

  • Les ouvriers, les hommes et les jeunes sont les plus exposés aux accidents du travail.
  • En 2012, la construction reste le secteur le plus exposé avec 20,9 accidents du travail graves (entraînant une incapacité supérieure à 30 jours) par 1000 équivalents temps plein. 
    Cela dit, c’est dans ce secteur que le risque d’accident du travail a le plus fortement diminué entre 2000 et 2012.
    À noter également qu’il existe de fortes disparités, certains métiers de la construction étant très nettement plus accidentogènes que d’autres, comme les charpentiers et les couvreurs.
  • Le 2e secteur le plus à risque est celui de la "fabrication de produits non métalliques", suivi la la "fabrication de produits métalliques", les industries alimentaires, la construction de véhicules automobiles et la métallurgie. Un seul secteur est en hausse, celui de la santé et de l'action sociale. Cette hausse concerne particulièrement les travailleurs de plus de 50 ans.
  • Le risque élevé d’accident du travail dans ces secteurs étant en partie lié à leurs caractéristiques (taille des établissements, proportion d’ouvriers...), si l’on tient compte de ces différences, ce sont les salariés des arts, spectacles et activités récréatives qui apparaissent les plus exposés, même si les accidents y sont en moyenne moins graves.
  • À l’opposé, les secteurs les moins accidentogènes sont l’informatique, les télécoms et la banque / assurance, avec 3 accidents par million d’heures de travail.

Les métiers les plus dangereux

Si l’on considère non plus les secteurs professionnels mais les métiers, voici les 10 activités les plus accidentogènes avec leur indice de gravité indiqué entre parenthèses :

  1. Métiers qualifiés du bâtiment (gros-oeuvre) (10280 accidents)

  2. Aides de ménage et agents d'entretien à domicile et dans les bureaux (5125)

  3. Manoeuvres de transports et de l'entreposage (5125)

  4. Conducteurs de poids lourds et d'autobus (5026)
     
  5. Gardes d'enfants et aides-enseignants (4834)

  6. Vendeurs sur les marchés et vendeurs ambulants (4592)
     
  7. Mouleurs de fonderie, soudeurs, tôliers etc. (4207)

  8. Employés des services comptables , financiers et de paie (3929)
     
  9. Techniciens de la médecine et de la pharmacie (3749)
     
  10. Mécaniciens et réparateurs de véhicules ou de moteurs (3652)
     

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/05/2014 - 11h37 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/04/2014 - 14h37

Dares Analyses, février 2014, n°010, « Les accidents du travail entre 2005 et 2010 », http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2014-010.pdf. http://www.fao.fgov.be/

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Piscine privée : consignes contre la noyade Publié le 21/08/2012 - 14h45

En France, une personne est victime d’un accident par noyade tous les deux jours dans une piscine familiale privée, dont un décès tous les dix jours environ! Ces résultats, issus de l’enquête en cours « Noyades 2012 » de l’Institut de veille sanitair...

Plus d'articles