PUBLICITÉ

Aidez les autres, cela diminuera votre stress !

Article créé le 14/12/2015 - 21h55 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/12/2015 - 21h55
-A +A

C’est bientôt Noël. Au fil des années, cette fête de l’innocence et de la famille est devenue une raison de stresser tout au long du mois de décembre…

PUB

Les années passent et les Noëls se succèdent

Pourquoi, au fil des années, la fête de Noël devient-elle de plus en plus stressante ? D’aucuns diront que c’est simplement le temps qui passent. Le souvenir des Noëls vraiment pas stressants du passé, quand le Père Noël s’occupait du shopping, s’efface doucement… et il est remplacé par les Noëls d’adulte, où les corvées et la gestion du budget prennent beaucoup de place. Voire toute la place, pour certains ! C’est pourquoi la leçon d’une étude américaine est précieuse…

 

Être serviable diminue notre stress

Selon ces chercheurs, apporter de l’aide à des amis, des connaissances et même des inconnus peut diminuer l’impact du stress quotidien sur nos émotions et même notre santé mentale. On ne parle pas ici de choses importantes, mais de tout petits détails du quotidien : garder une porte ouverte, proposer son aide à une personne en difficulté dans la rue… Selon l’étude, les personnes qui réagissent au stress en étant plus « pro-sociaux », c’est-à-dire en augmentant la quantité d’aide qu’ils apportent à leur entourage, voient leur état d’esprit nettement moins affecté par les événements stressants, ou pas du tout dans certains cas.

Et bonne nouvelle ! La période de Noël, même si elle vous stresse, est aussi un moment où vous entrez en contact avec beaucoup de gens… et donc où vous pouvez faire plus d’actions altruistes ! Besoin de quelques idées ?

  • Un petit sourire ou un bon courage aux caissières débordées au lieu de leur faire la tête, même si vous avez attendu longtemps.

  • Tenir la porte aux clients dont les bras débordent de cadeaux.

  • Un message ou un coup de fil rapide à ceux et celles dont vous savez qu’ils sont seuls, ou qu’ils n’aiment pas les fêtes.

  • S’occuper des enfants de proches pendant quelques heures pour libérer un peu de temps pour leur shopping de Noël.

  • Et pour finir… Faites semblant de ne pas entendre les remarques, ou voir les longues figures, de ceux qui n’ont pas entendu parler de cette étude !

 

Source : http://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-12/afps-hod121115.php

Billet initialement publié le 14/12/2015 - 21h55 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/12/2015 - 21h55
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Bien se préparer pour des fêtes sans stress Publié le 19/12/2017 - 09h24

Le compte à rebours vient de démarrer. Impossible d'échapper à la psychose des sacro-saintes fêtes: même si vous le vouliez, les illuminations, vitrines et autres pères Noël sont là pour vous rappeler que bientôt, c'est fête pendant deux semaines. Et...

Couples séparés, comment gérer les fêtes ? Publié le 15/12/2015 - 11h27

Les fêtes de fin d'année sont souvent des fêtes joyeuses et familiales. Mais pour un couple séparé avec des enfants, la gestion de ces fêtes est souvent difficile, et source de tensions. Il est vrai qu'il est triste de fêter Noël loin de ses enfants....

Noël, pour les enfants, ça sert à quoi ? Publié le 19/12/2016 - 10h42

C’est bientôt Noël, nous allons commencer à chercher un cadeau pour chacun des enfants . Mais au fait, ça sert à quoi de leur offrir des cadeaux dans notre société de consommation poussée à l’excès ?

Plus d'articles