PUBLICITÉ

Artérite des membres inférieurs : nouvel espoir

Publié par Dr Philippe Presles : adaptation Danielle Pickman, journaliste santé le 17/09/2002 - 00h00
-A +A

Dans le traitement de l'artérite des membres inférieurs, l'injection de cellules souches de la moelle osseuse réalisée par une équipe de chercheurs japonais, suscite de grands espoirs.

PUB

Cette expérimentation a été testée chez 47 patients âgés en moyenne de 60 ans, souffrant de formes sévères d'artérite des membres inférieures. La technique consistait à prélever chez le patient anesthésié de la moelle osseuse afin d'en obtenir un concentré riche en cellules souches (qui gardent leur capacité de différentiation). Celui-ci était ensuite réinjecté au sujet dans les tissus musculaires de son mollet.Un mois plus tard, une atténuation, voire une disparition des douleurs a été notée chez 37 patients. De plus, 6 des 10 sujets atteints d'ulcères de la jambe ont également bénéficié d'une amélioration et les amputations d'orteils qui semblaient inéluctables chez 20 patients ont pu être évitées chez 15 d'entre eux.L'ensemble des bénéfices persistaient encore 6 mois après le traitement.Certes les résultats obtenus par cette équipe de chercheurs nécessitent d'être confirmés par d'autres essais. Mais dans l'affirmative, cette stratégie thérapeutique constitue un véritable progrès dans la prise en charge de cette affection généralement gravissime, voire fatale.

Publié par adaptation Danielle Pickman, journaliste santé le 17/09/2002 - 00h00 Lancet, 360 : 427-435, 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pensez à faire dépister l'artérite Mis à jour le 09/02/2009 - 00h00

Vous avez plus de 60 ans et vous présentez un facteur de risque cardiovasculaire (diabète, hypertension, cholestérol, antécédent familial...)? Vous devriez faire mesurer votre ISP. Il s'agit d'un examen diagnostique très simple qui permet de dépister...

Des cellules à tout faire Mis à jour le 09/07/2002 - 00h00

Les propriétés tant recherchées des cellules embryonnaires viennent d'être découvertes dans des cellules adultes. Extraites de la moelle osseuse, elles sont capables de se multiplier puis de se transformer en toutes sortes de tissus de l'organisme.

Plus d'articles