PUBLICITÉ

Avoir un conjoint fumeur augmente le risque d'AVC

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/08/2008 - 00h00
-A +A

Une étude vient de prouver que le tabagisme passif augmente fortement le risque de faire une attaque. Conjoints de fumeurs, c'est encore une raison de plus pour motiver votre moitié à l'arrêt!

PUB

Être marié à un fumeur augmente le risque

Le tabagisme passif est connu depuis des années pour être un facteur de risque cardiovasculaire. Aucune étude n'existait, cependant, sur le risque d'accidents vasculaires cérébraux (AVC). Les scientifiques ont donc mené une étude longue durée sur les conjoints de fumeurs et leur risque de d'AVC. Les résultats étaient assez clairs: Pour des non-fumeurs, le fait d'être marié à un fumeur entraînait une hausse de 42% du risque d'attaque par rapport au fait d'être marié à quelqu'un qui n'a jamais fumé. Pour les anciens fumeurs mariés à des fumeurs, le risque augmentait de 72%. En revanche, le taux de risque pour personnes mariées aux anciens fumeurs était proche de celui des personnes mariées à des non-fumeurs depuis toujours.

Pourquoi le tabac favorise-t-il les AVC?

Le tabac est depuis longtemps un facteur de risque connu pour les accidents vasculaires cérébraux. Des études ont montré que le fait de fumer augmente le taux de mauvais cholestérol, encourage le dépôt de plaques d'athérome, et augmente la pression artérielle. Tous ces effets sont favorables à l'accident vasculaire cérébral, causé, rappelons-le, par un caillot de sang qui remonte une artère jusqu'au cerveau. Une région du cerveau cesse donc de recevoir du sang pendant quelques minutes, ce qui entraîne des conséquences parfois très graves.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/08/2008 - 00h00 Glymour M, American Journal of Preventive Medicine, Septembre 2008
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Jeunes tabagiques, futurs diabétiques Mis à jour le 06/06/2006 - 00h00

Le tabac n'est pas seulement un facteur de risque de maladies cardiovasculaires et de cancers, il augmente également le risque de diabète . Cette conclusion a été formulée en constatant que les jeunes fumeurs développaient plus facilement une intolér...

Plus ils fument, plus ils ronflent ! Mis à jour le 14/12/2004 - 00h00

Certains s'en doutaient déjà, le pressentaient. Aujourd'hui, les faits sont là, ils viennent d'être prouvés par une étude scientifique : les plus grands ronfleurs sont les fumeurs !

Plus d'articles