PUBLICITÉ

Bas de contention : portez-les !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/10/2017 - 10h16
-A +A

Les bas de contention constituent un traitement de la maladie veineuse, dont souffre plus d'un tiers de la population.

Or, un patient sur trois ne porte pas ses bas de contention pour des raisons d'inconfort ou par souci esthétique.

Le point sur cette thérapeutique trop souvent négligée.

PUB

Il ne faut pas confondre bas de maintien et bas de contention

Les bas de contention diminuent la dilatation veineuse et empêchent le sang de redescendre vers le pied.
En exerçant une pression sur la jambe, ils resserrent les veines dilatées, accélèrent la vitesse du retour veineux, suppriment la douleur, la lourdeur des jambes et ralentissent l'évolution de la pathologie veineuse.

Le bas de maintien en revanche est préventif, et n'agit que sur les veines superficielles. Il est donc conseillé, par exemple, pou rlutter contre la sensation de jambes lourdes.

Bas de contention ou de maintien : encore faut-il les porter !

Malgré les nouvelles matières employées et les progrès esthétiques réalisés, les bas de contention restent peu portés.

Les patients disent "ne pas les supporter". Ce qui paraît évident, s'ils ne sont pas correctement adaptés à la jambe du porteur. Et oui, nous n'avons pas tous la même morphologie ! En plus un bas dont la pression dégressive du pied vers la cuisse est trop forte, risque de faire un garrot et donc d'amplifier les symptômes. C'est pourquoi il est important de prendre son temps pour trouver la forme de bas de contention qui convient.

Bien sûr, il faut les essayer tranquillement, en pharmacie ou en boutiques spécialisées en matériel médical.

Certes, ils peuvent paraître gênants au début, mais si vos bas de contention sont bien choisis, vous devez ressentir soulagement et confort.

Quand faut-il porter les bas de contention ?

Excepté dans les formes sévères, les bas de contention ne sont pas à utiliser en permanence, mais à bon escient.

En position couchée ou lors d'un exercice physique, ils sont inutiles car le retour veineux se fait alors normalement. En revanche, il faut porter ses bas de contention en cas de station immobile prolongée (long trajet en voiture, en train ou en avion de plus de deux heures, travail derrière un bureau...), en position assise ou debout, et en cas de piétinement (shopping, visite d'un musée, salon...).

Comment enfiler ses bas de contention ?

Mettez vos bas de contention le plus tôt possible après le lever, sur votre lit ou après une période de repos allongé.

Retournez le bas jusqu'au talon. Enfilez votre pied puis le talon.
Retournez alors le bas et déroulez-le sur la cheville et la jambe sans tirer.
Ajustez la mise en place avec la paume de la main sans tirer.

Comment entretenir vos bas de contention ?
Lavez les bas de contention à la main, à l'eau froide et au savon. Séchez-les à plat.
Ne les faites pas sécher en machine.

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 03/08/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/10/2017 - 10h16
Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
J'ai des varices : quid des bas de contention ? Publié le 07/04/2015 - 09h26

Les bas de contention sont l'une des solutions les plus faciles à mettre en place contre les varices … A condition de bien les utiliser. Quelle est leur efficacité ? Comment en profiter au mieux ?

Des jambes légères, légères... Mis à jour le 31/08/2009 - 00h00

Des jambes légères, c'est bien le rêve des très nombreuses femmes qui souffrent, à différents degrés, de jambes lourdes . Point de fatalité, nous avons quelques armes à notre disposition pour les alléger. Voici notre stratégie anti-jambes lourdes .

Des bas contre les varices Mis à jour le 31/05/2010 - 00h00

Il existe plusieurs traitements et gestes pour freiner l'apparition de nouvelles varices et améliorer les problèmes de jambes lourdes . Entre autres, les bas de contention. Explications.

Plus d'articles