PUBLICITÉ

Les bébés nageurs

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/11/2011 - 11h48
-A +A

Dès l'âge de six mois, bébé peut s'inscrire au club "bébé nageur". En toute confiance dans vos bras et en présence de professionnels, il va apprivoiser cet élément et découvrir au fil de son développement des sensations aquatiques nouvelles tout en apprenant à connaître son corps autrement.

PUB

Les bébés nageurs, pour tous les bébés

A partir de 6 mois et jusqu'à cinq ans, il est possible de familiariser les tout-petits avec l'eau. Cette pratique des bébés nageurs, qui nécessite une implication active des parents, favorise la proximité corporelle parent/enfant et les relations de complicité, tout en élargissant considérablement le champ de découvertes de bébé. Il va se retrouver dans un milieu aquatique qui lui rappelle ses neuf mois passés dans le ventre de sa mère. Il va découvrir de nouvelles sensations de bien-être dans cet élément fascinant: apesanteur, contact particulier avec la peau, variations de température, bruits différents, vision du scintillement de l'eau, gouttes qui ruissellent sur son corps, etc.

Il faut savoir qu'à cet âge, bébé a conservé le réflexe d'apnée qu'il avait dans le ventre de sa mère. Le milieu aquatique ne l'étonne pas et il n'en a pas peur. Pour lui, l'eau est tout simplement un milieu accueillant qui lui offre la possibilité de se déplacer dans trois dimensions, contrairement aux impressions perçues par la marche sur un sol dur. L'idéal est le faire entrer dans l'eau en corps à corps avec sa maman.Les séances de bébés nageurs doivent s'inscrire dans un programme régulier afin que bébé en tire un maximum de bénéfices, lesquels sont en rapport avec son développement. Elles ont lieu chaque semaine, une séance ne devant pas dépasser 20 à 25 minutes.

Une initiation en trois étapes

Prise de contact avec l'eau: dans les bras de sa mère et en totale confiance, l'enfant va être très progressivement immergé dans l'eau et suivre des mouvements latéraux et verticaux jusqu'à hauteur de sa bouche. Lorsqu'il est bien à l'aise, le jeu consiste à apprendre au bébé à se tenir couché sur le dos, ou bien sur le ventre sur un tapis. Chaque geste, chaque tentative doivent être parfaitement acceptés par l'enfant, tandis que vous le rassurez par votre confiance, votre attention, vos sourires et vos paroles.

Immersion: cette étape délicate consiste à le plonger verticalement dans l'eau, sans le lâcher. Automatiquement, bébé fermera la bouche et reprendra sa respiration dès qu'il sera hors de l'eau. Au tout début, cette immersion sera rapide, puis de plus en plus lente, bien sûr en fonction de l'appréciation de votre enfant. 

L'autonomie: la dernière phase (si l'enfant est prêt et le désire) consiste à l'emmener sous l'eau avec vous et à le lâcher tout en restant très proche, puis en s'éloignant de lui petit à petit.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/04/2004 - 02h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/11/2011 - 11h48
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Plus d'articles