PUBLICITÉ

Bien bloquer, c'est d'abord bien s'alimenter !

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00
-A +A

La période de blocus constitue parfois un véritable enfer pour certains. Le temps manque souvent et ce sont les repas qui en font les frais... Erreur grave ! Bien s'alimenter évite de recourir aux " pilules " aussi dangereuses qu'inefficaces !

PUB

Il faut bien se l'avouer, la plupart des étudiants n'ont jamais assez de temps pour préparer leurs examens. Le moment des repas est lui-même vécu comme du temps perdu. Mais c'est une erreur, car une tête bien pleine et bien faite dépend aussi de notre alimentation. Partons du principe que si pendant l'année, l'alimentation de l'étudiant moyen n'est pas forcément équilibrée, pendant le blocus elle est souvent trop riche en graisses et trop pauvre en fruits et légumes.

Et la journée commence bien !

C'est l'occasion de rétablir de saines habitudes, tout en ne se gavant pas de pilules.La fréquence des repas doit être idéalement de 3 par jour. Pour bien débuter la journée, le petit déjeuner est indispensable. Le cerveau a besoin d'énergie et d'oxygène pour fonctionner. Plusieurs études montrent que la concentration et la mémorisation sont moindres chez les personnes qui ne mangent rien le matin par rapport aux autres. Il est préférable de manger " léger ". Ceci ne signifie pas que vous deviez faire régime au contraire ! Consommez des aliments pauvres en graisses et davantage de fruits et de légumes. Les graisses sont plus difficiles à digérer et un estomac trop chargé favorise la somnolence, mais perturbe aussi le sommeil. Mangez à votre faim sans plus !

De l'eau, de l'eau !

De toute manière, évitez les sucreries à longueur de journée. Pour les petits " en-cas ", les fruits et les produits lactés feront parfaitement l'affaire ;Côté des boissons, si le café est reconnu comme excitant, n'en buvez pas trop. Il faudra essayer de ne pas trop consommer de soft-drinks (Cola,...). L'eau constitue la seule source de liquide indispensable. Oubliez aussi l'alcool qui perturbe rapidement la mémoire. En suivant ces quelques conseils qui suivent le bon sens, vous ferez le plein d'énergie et aurez mis en tout cas toutes les chances de votre côté. Si le blocus n'est ni le moment pour arrêter de fumer ni pour entreprendre régime, ce n'est pas non plus le moment idéal pour commencer à prendre toutes sortes de pilules, surtout sans l'avis d'un médecin. D'abord parce que votre réussite ne se trouve pas dans une potion magique ; ensuite, parce que la plupart des pilules proposées contiennent des amphétamines. Grâce à celles-ci, on se sent parfois très euphoriques, mais... la mémoire flanche au moment le plus inattendu, même à l'examen ! Par ailleurs, ces médicaments sont réellement dangereux pour votre santé. Bon courage...

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/05/2002 - 00h00 Pierre Dewaele
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Quand bébé pleure, comment le calmer? Publié le 07/10/2013 - 08h48

Les pleurs d'un bébé sont un événement normal : dépourvu de moyens d'influencer son environnement, et même de mots pour parler, il n'a en réalité pas d'autre manière de s'exprimer quand quelque chose ne va pas ! Voici quelques astuces à l'attention d...

Diabète chez les enfants : conseils pratiques Publié le 24/02/2015 - 14h24

Le diabète de type 1, maladie du pancréas qui empêche la production d'insuline et empêche la bonne régulation du sucre dans le sang, touche des enfants, parfois très jeunes. Heureusement, la prise en charge des enfants diabétiques a fait de gros prog...

Bébé ne mange pas! 6 conseils Publié le 15/02/2011 - 09h18

Quand un enfant refuse de manger , c'est toujours angoissant pour les parents. Autant le dire tout de suite, les pédiatres sont tous unanimes sur le fait que la meilleure des solutions est de s'en faire le moins possible. Mais ce n'est pas toujours f...

Plus d'articles