PUBLICITÉ

Cancer du col de l'utérus : demande de commercialisation du vaccin Cervarix

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 28/03/2006 - 00h00
-A +A

La firme pharmaceutique GlaxoSmithKline a soumis à l'Agence européenne pour l'évaluation des médicaments (EMEA) une demande de mise sur le marché de son vaccin Cervarix contre le cancer du col utérin. Ce type de vaccin constitue une innovation majeure et un progrès important pour la femme dans le monde entier.

PUB

Infection par les HPV 16 et 18

Le vaccin Cervarix a été développé pour prévenir l'infection par les deux types de papillomavirus humain cancérigènes les plus fréquents, à savoir les HPV 16 et 18.Lors des essais cliniques, ce vaccin a conféré une protection de 100 % contre une infection persistante aussi bien par le HPV 16 que le HPV 18, ainsi qu'une protection contre les lésions précancéreuses. Ces mêmes études ont indiqué une protection plus large contre d'autres souches de HPV oncogènes. Ces données doivent être confirmées par d'autres études qui sont en cours.

Un risque pour toutes les femmes sexuellement actives

La soumission du dossier Cervarix à l'Agence européenne pour l'évaluation des médicaments (EMEA) est une étape importante pour toutes les femmes dans le monde. En effet, l'infection à HPV est très fréquente. Toute femme sexuellement active court le risque de contracter une infection par un type de HPV susceptible de provoquer un cancer du col. Bien qu'il existe plusieurs types de HPV cancérigènes, les HPV 16 et 18 sont responsables de plus de 70 % de tous les cancers cervicaux dans le monde.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 28/03/2006 - 00h00 "Demande d'autorisation de mise sur le marché du vaccin Cervarix, le candidat vaccin de GSK contre le cancer du col de l'utérus, auprès de l'Union Européenne", communiqué de presse Belga, 9 mars 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Mesdames, votre tour de taille vous trahit... Publié le 14/08/2012 - 14h56

Un ventre rebondi est souvent le propre de l'homme. Et l'obésité abdominale est sans conteste un grand risque cardiovasculaire pour les messieurs. Mais selon une étude récente, le lien entre adiposité abdominale et mortalité se précise aussi chez les...

Quel est votre âge cutané ? Mis à jour le 02/09/2003 - 00h00

Nous sommes tous égaux devant les atteintes de l'âge. En revanche, nous ne vieillissons pas tous de la même facon, ni au même moment, ni à la même vitesse. Un score quantifiant le vieillissement cutané par rapport à l'âge réel a été mis au point.

Plus d'articles