PUBLICITÉ

Cancer du sein : choisissez les bonnes graisses alimentaires

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 11/04/2006 - 00h00
-A +A

Les graisses que l'on consomme refléteraient le risque de cancer du sein. Il existerait bien des profils alimentaires protecteurs, tandis que d'autres augmentent le risque de cancer du sein.

PUB

Graisses alimentaires et cancer du sein

Certains facteurs de risque du cancer du sein sont modifiables. C'est visiblement le cas des graisses comme les acides gras alimentaires. Des chercheurs ont été jusqu'à définir la notion de lipidome, carte des différents acides gras présents dans le tissu graisseux, et reflet des lipides consommés. Ce lipidome pourrait constituer un marqueur du risque de cancer du sein.Pour en arriver à cette conclusion, le "profil lipidique" du tissu graisseux de plus de 300 femmes présentant une tumeur du sein a été soigneusement examiné. Il en ressort qu'un faible rapport entre les acides gras poly-insaturés oméga-6 et oméga-3 (soit beaucoup d'oméga-6 et peu d'oméga-3) est associé à une augmentation du risque de cancer du sein.

Rappels sur les différentes graisses alimentaires

Rappelons que les acides gras poly-insaturés oméga-3 (poissons gras, huile de colza) sont bénéfiques pour la santé mais nous avons souvent des apports insuffisants. En revanche, nous consommons beaucoup trop d'oméga-6 (huile de tournesol, d'arachide, etc.), alors qu'un ratio oméga-3/oméga-6 de 1/5 au maximum est recommandé. Enfin, pour mémoire, même si dans cette étude ils ne jouent aucun rôle, les acides saturés sont principalement contenus dans le beurre et la margarine.

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 11/04/2006 - 00h00 Bougnoux P. et coll., Cancer Epidemiology Biomarkers & Prevention, 15 (3), 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pourquoi faut-il manger plus d'oméga-3 ? Publié le 13/06/2014 - 15h14

Pourquoi faut-il manger plus d'oméga-3 ? La réponse à cette question est très simple. C'est parce que nous mangeons de moins en moins d'oméga-3 et de plus en plus d'oméga-6. Comment en est-on arrivé là ? Et pourquoi cet équilibre oméga-3 / oméga-6 es...

Huile végétale : la revanche des oméga-6... Publié le 10/03/2015 - 08h58

Ces dernières années, les acides gras oméga-3 ont été portés aux nues, au détriment des acides gras oméga-6 diabolisés dans la santé cardiovasculaire. Pourtant, ceux-ci ne sont pas mauvais pour la santé...

Oméga-3 : sous le signe du cancer ou du poisson ? Mis à jour le 05/12/2006 - 00h00

Notre alimentation est déséquilibrée en acides gras essentiels. Elle comporte trop peu d' oméga -3 et trop d' oméga -6. Ces turbulences diététiques créent un environnement inflammatoire propice au développement du cancer . Manger plus de poisson suff...

Focus sur les oméga-3 Mis à jour le 09/12/2003 - 00h00

Tout le monde en parle. Les oméga-3 font partie des graisses dites poly-insaturées, bénéfiques à la santé, notamment cardiovasculaire et physique. Bien sûr, la seule alimentation qui convienne parfaitement au bon fonctionnement de notre organisme est...

Plus d'articles