PUBLICITÉ

Champignon comestible, champignon toxique : 10 idées reçues. Vraies ou fausses ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/09/2011 - 10h25
-A +A

Quel plaisir d’aller à la cueillette des champignons et quel délice de déguster sa propre récolte. Attention toutefois à ne pas vous méprendre, certains sont toxiques… Nausées, ou pire, peuvent être au rendez-vous !

PUB

Les symptômes d’une intoxication par des champignons se manifestent dans les 15 minutes qui suivent l’ingestion.

  • Faux. Selon l’espèce, les symptômes peuvent se manifester jusqu’à 6 heures après l’ingestion, voire 12 heures : diarrhée, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue…

Les champignons vénéneux présentent une odeur désagréable reconnaissable.

  • Faux. L’Amanite phalloïde par exemple, principale espèce mortelle, a un goût très agréable !

En cas de doute sur sa récolte de champignons, on peut demander conseil à une association de mycologie.

  • Vrai. Les associations ou sociétés de mycologie peuvent vous donner de précieux conseils et vous aider à écarter les champignons toxiques. Vous pouvez aussi vous adresser à votre pharmacien ou au centre anti-poison (www.poisoncentre.be).

Il faut manger des quantités très importantes de champignons pour risquer une intoxication.

  • Faux. C’est la toxicité du champignon qui compte, pas la quantité. Une seule Amanite phalloïde suffit à entraîner une intoxication grave… Attention on peut aussi s’intoxiquer avec des champignons comestibles s’ils sont avariés par exemple, si l’on a trop attendu pour les consommer ou s’ils n’ont pas été bien conservés au réfrigérateur !

Certains champignons comestibles ressemblent très fortement à des champignons toxiques.

  • Vrai. Raison de plus pour ne cueillir que les champignons que l’on reconnaît avec certitude.

L’allergie aux champignons, ça existe.

  • Vrai. Les champignons contiennent des protéines, des pigments, des polyols, qui peuvent être allergisants pour certaines personnes.

En cas de doute sur un champignon, il est conseillé de ne ramasser que le chapeau.

  • Faux. Le pied est aussi utile pour identifier avec certitude une espèce de champignons.

Rien à craindre avec les champignons blancs, ils ne sont jamais toxiques.

  • Faux. Certaines Amanites phalloïdes, principales espèces mortelles, sont blanches. Certains Clitocybes blancs également sont toxiques. Ne vous fiez pas à la couleur !

L’Amanite des Césars est comestible.

  • Vrai. Certaines Amanites sont comestibles, comme l’Amanite des Césars, contrairement aux Amanites phalloïdes, tue-mouches ou encore Panthère.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/09/2011 - 10h25

Société mycologique de France, www.mycofrance.com.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les morilles, toujours bien cuites! Mis à jour le 20/05/2008 - 00h00

Afin d'éviter tout risque d'intoxication par des morilles, la Direction générale de la Santé rappelle en ce début de saison, les mesures de précaution qui s'imposent avec les morilles et avec les autres types de champignons.

Je jardine sans pesticide Publié le 14/05/2012 - 17h02

Les pesticides sont des substances chimiques toxiques largement utilisées pour protéger les cultures des insectes, des champignons et autres mauvaises herbes. Les agriculteurs en déversent à gogo dans les champs, mais nous aussi, dans notre propre ja...

Plus d'articles