PUBLICITÉ

Comment gérer un conflit en 6 leçons

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 31/05/2010 - 00h00
-A +A

Un comportement ou quelques phrases prononcées par une personne proche (ami, conjoint, enfant, collègue, supérieur...) peuvent parfois générer une émotion désagréable persistante. Vous pouvez éviter un conflit en adoptant la communication non conflictuelle (inspirée de la communication non violente). Apprendre cette technique vous permettra de développer des relations positives.

PUB

1) Prenez le temps d'analyser vos émotions et votre façon de penser.


Nous ne sommes parfois pas très objectifs ou nous manquons de nuance. C'est par exemple le cas avec le raisonnement dichotomique (fonctionnement en "tout ou rien") ou de surgénéralisation ("rien ne me réussit dans la vie"). Parfois aussi, nous nous focalisons sur un détail en oubliant de prendre en compte l'ensemble du contexte. Ou encore, nous formulons des conclusions hâtives et injustifiées. Enfin nous avons parfois des pensées parasites automatiques, sans oublier une implication personnelle démesurée.
Si votre émotion ne peut pas être attribuée à l'une de ces "distorsions cognitives", et qu'elle reste intense et dure plusieurs jours, vous devez vous préparer à résoudre un conflit.

2) Parlez à la personne qui est à l'origine de votre émotion désagréable


Attention à ne pas vous tromper de personne. Réfléchissez car certaines situations sont parfois trompeuses. Une personne peut véhiculer une simple rumeur ou être un simple intermédiaire (un collègue qui transmet une information hiérarchique par exemple).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 31/05/2010 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le chemin de la simplicité Publié le 09/08/2016 - 17h00

Quand on écoute les informations, tout conspire à nous stresser ou à nous déprimer. Et si l'antidote était dans la recherche de la simplicité à tout prix ?

Mieux gérer son temps sans stress, c'est possible ? Publié le 14/05/2013 - 12h37

"Je n'ai pas le temps","je suis pressé(e)", "je perds mon temps"," le temps, c'est de l'argent"... Notre rapport au temps fait monter la pression et augmente notre stress. Comment faire pour profiter de cette denrée, le temps dont tout le monde dispo...

Plus d'articles