PUBLICITÉ

Comment mesure t-on son surpoids ou son obésité ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/05/2016 - 15h35
-A +A

Dans le monde, le surpoids et l'obésité prennent des allures d'épidémie. En Belgique, 42% des femmes et 55% des hommes sont en surpoids, tandis que 14 % des Belges environ souffrent d'obésité. Des chiffres inquiétants, en constante augmentation, d'autant plus que les risques pour la santé sont bien réels.

PUB

L'IMC plus révélateur que le poids

Trop souvent, on pense que c'est le poids d'une personne qui détermine si cette dernière est en surpoids ou obèse. Malheureusement, il s'agit là d'un malentendu qui a la vie dure, car le poids ne dit pas tout! Une première indication importante du surpoids et de l'obésité est fournie par l'Indice de Masse Corporelle (IMC). Il se calcule comme suit : poids (kg) divisé par la taille (m) au carré. Ce qui donne, par exemple, pour un poids de 75 kg et une taille d'1,72 m : 75/(1,72 x 1,72) = 25,4. Un IMC supérieur ou égal à 25 reflète un surpoids. Un IMC supérieur ou égal à 30 est un signe alarmant d'obésité. En plus de l'IMC comme moyen de diagnostic, le pourcentage de graisse d'une personne est un important indicateur de surpoids. Cependant, des personnes présentant le même IMC n'auront pas pour autant le même pourcentage de graisse. Si, en plus de l'IMC, on détermine également la quantité de graisse corporelle et que l'on évalue sa distribution, on obtient une idée plus correcte de l'état de santé de la personne.

Mesurer la graisse

La localisation de la graisse dans le corps est directement liée au risque de présenter également d'autres problèmes de santé du fait du surpoids. La graisse qui se trouve dans la cavité abdominale est la plus néfaste. La graisse sous-cutanée (au niveau des hanches ou des cuisses) est moins préjudiciable. Pour mesurer cette graisse, l'utilisation d'un mètre ruban sera déjà très révélatrice. Un tour de taille de 94 cm ou plus chez les hommes et de 80 cm ou plus chez les femmes induit un risque accru de diabète et de problèmes cardiovasculaires. Il est désormais aussi possible de mesurer son propre pourcentage de graisse à l'aide d'un impédancemètre. Fonctionnant par bio-impédance, cet appareil fait passer un faible signal électrique à travers le corps. En fonction de la rapidité avec laquelle le signal se déplace entre les différentes masses musculaires et graisseuses, l'appareil mesure le pourcentage de graisse de la personne en question.

Initialement publié par Claudine De Kock, journaliste santé le 26/06/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/05/2016 - 15h35

Institut Scientifique de Santé Publique - Enquête de santé 2013

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Comment calculer mon IMC et mon poids idéal ? Publié le 23/02/2017 - 11h18

Son poids, chacun le surveille sur une balance, avec plus ou moins d'angoisse selon qu'il est normal ou élevé. Chacun d'entre nous a un poids idéal, c'est-à-dire celui qui correspond à sa taille et qui est un des piliers de la bonne santé. Mais les n...

Trop gras ou trop large ? Mis à jour le 23/10/2007 - 00h00

Le surpoids et l'obésité sont des états clairement définis par l'indice de masse corporelle, lequel est calculé à partir du poids et de la taille. Mais il existe d'autres indices reflétant l'état de santé. C'est le cas de l'impédance (ou calcul de la...

Vers une reconnaissance de l'obésité comme maladie Mis à jour le 21/03/2006 - 00h00

Plus de 4 millions de Belges ont un poids qui menace leur santé. Bold, l'Association belge des patients obèses, déplore que la prise en charge de l'obésité ne soit pas une priorité de notre gouvernement car la maladie ne cesse de progresser.

Plus d'articles