PUBLICITÉ

Cryothérapie: la froide vérité

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 06/04/2004 - 00h00
-A +A

Parmi les nouvelles techniques d'entraînement ou de récupération, il en est une, assez récente et quelque peu révolutionnaire, la cryothérapie. Effet de mode ou véritable innovation?

PUB

Les bienfaits du froid

L'utilisation du froid est une technique tout à fait banale en traumatologie sportive. On l'utilise sous forme de bombes ou de packs réfrigérants, de poches avec des glacons ou simplement d'éponge dites "magiques" censées limiter les saignements, réduire l'inflammation et atténuer la douleur après un choc. On voit cela très régulièrement dans les matchs de football. Lors de la Coupe du Monde en France, un "canon à froid" avait même été présenté en grande pompe par l'environnement médical des Bleus. A présent, le froid ne s'utilise plus seulement en application locale. Une mode se répand parmi les sportifs, qui consiste à refroidir le corps tout entier juste après l'effort. Lors des derniers J.O. de Sydney, plusieurs athlètes se livraient ainsi à un rituel plutôt étrange qui consistait à s'immerger dans des caissons d'eau glacée à l'issue de leur prestation. Là encore, on comptait sur les vertus du froid pour limiter l'ampleur de la réponse inflammatoire et favoriser la récupération.

Blizzard, blizzard

Face aux outils sophistiqués de la physiothérapie, cette mode du bain froid apparaît d'une simplicité presque insultante. Et des spécialistes de médecine sportive ont eu l'idée de concevoir des caissons hypothermes qui permettent un refroidissement quasiment instantané de tout l'organisme. Le principe s'apparente à celui du sauna sauf qu'ici il ne s'agit pas d'élever la température de la pièce mais au contraire de l'abaisser le plus possible. Cette chambre froide se divise en trois compartiments. Le premier se trouve à une température de 10°. On y reste une dizaine de secondes. Le second vous plonge directement dans le froid intense, à -60°C. Dix secondes plus tard, l'athlète passe au "frigo": le thermomètre affiche alors -110°! Il y restera 3 minutes. Précisons qu'il est équipé d'un maillot de bain en laine, d'un masque facial, d'un bandeau sur les oreilles, de larges moufles, de chaussettes épaisses pour protéger des gelures, et de chaussures à semelles de bois qui l'isolent du sol. La méthode a été testée, semble-t-il avec succès, par plusieurs équipes de rugby, notamment le XV d'Irlande. D'après ses promoteurs, elle permet de récupérer des efforts consentis en un temps record. Pour le moment, aucun travail rigoureux sur le plan scientifique n'apporte réellement crédit à cette hypothèse. Mais on ne peut pas non plus ignorer le témoignage de beaucoup d'athlètes qui s'accordent à reconnaître, de manière empirique, que cette procédure leur fait du bien. Le mot de la fin revient à l'un des meilleurs spécialistes américains de physiothérapie, le Professeur Malka: "La seule chose dont nous soyons certains," écrit-il malicieusement, "c'est que la récupération par cryothérapie marche d'autant mieux que les athlètes y croient fermement!".

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 06/04/2004 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Thalasso : à chacun son bain! Mis à jour le 22/07/2008 - 00h00

Vous ne savez plus à quel bain (marin) vous vouer ? Bouillonnant, hydromassant ou lumineux : découvrez les trois versions du bain de thalassothérapie et plongez pour ses incroyables bienfaits !

Jacuzzi®, spa ou bains à remous : quelles vertus ? Publié le 09/11/2015 - 16h21

Les bains à remous ou spa (jacuzzi® étant une marque déposée du nom de son inventeur) sont des baignoires plus ou moins grandes équipées de buses propulsant un mélange d’air et d’eau. L’immersion dans cette eau chaude à remous procure une sensation i...

Performance du sportif : c’est dans les gènes ? Publié le 16/08/2016 - 12h41

"Nul" en sport ? C’est en partie à cause de vos gènes . Car la volonté et l’entraînement ne font pas tout. A la base de la performance des sportifs , il y a un environnement favorable mais aussi une prédisposition génétique . Mais chez les sportifs d...

En automne : gardez la forme ! Publié le 10/10/2014 - 19h11

Plus de travail, moins de chaleur et moins de lumière : pour bon nombre d'entre nous, l'automne est synonyme de baisse de forme. Pour éviter d'accumuler la fatigue, voici quelques conseils.

Plus d'articles