PUBLICITÉ

Dépression : comment guérir et prévenir les rechutes ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/03/2014 - 10h13
-A +A

1,2 million de Belges sont susceptibles de souffrir au moins une fois dans leur vie de dépression.

Ce n'est pas une maladie rare, et sa prise en charge est primordiale.

La précocité, la qualité, le choix et la durée du traitement sont déterminants pour l'avenir du patient et sa rémission.

PUB

La dépression affecte aujourd'hui 10% des Belges, dont 5% (près de 500.000 personnes) souffre de dépression sévère.
Elle serait à l'origine de la moitié des 2.000 suicides et des 25.000 tentatives de suicide rapportés chaque année dans notre pays.

 

Dépression : qu'est-ce qu'une rémission ?

Un patient est considéré en rémission lorsqu'il ne présente plus de symptômes de dépression et que sa vie professionnelle, personnelle et sociale peut reprendre un cours normal.

En 2006, une étude a révélé que le taux de patients qui parviennent à une rémission (quatre à six mois sans symptômes dépressifs) est de 51,8%. Mais entre 10 et 30% des patients sont partiellement ou complètement résistants au traitement.

Dépression, rémissions et rechutes

La façon de poser le diagnostic, la sévérité initiale de la dépression et le nombre de rechutes influencent grandement le taux de rémission :

  • Plus la dépression est sévère au départ et moins de chance a le patient d'atteindre la rémission.
  • Les patients ayant le plus de mal à atteindre la rémission sont les 50 ans et plus, au niveau d'éducation assez bas, présentant des co-morbidités somatiques et/ou anxieuses, vivant seuls et sans emploi.
  • 50 à 80% des patients victimes d'un épisode dépressif en feront au minimum un deuxième.

Il semble que les personnes dépressives développent un modèle de vulnérabilité acquise, une sorte de mémorisation de la maladie.
Plus les épisodes dépressifs se répètent, plus les événements, même de moindre importance, peuvent avoir un impact aussi fort. Il ne faut dès lors pas se contenter d'une guérison partielle.

Initialement publié par Claudine De Kock, journaliste santé le 24/07/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/03/2014 - 10h13

Medicographia, Vol 31, n°2, 2009.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Accompagnement des patients schizophrènes en rémission Mis à jour le 19/09/2006 - 00h00

Les psychiatres et le personnel soignant belges, regroupés dans l'asbl Rémission, ont lancé Puente, un projet qui vise à un maintien de la rémission chez les patients souffrant de schizophrénie . Puente jette une passerelle entre le séjour à l'hôpita...

La douleur est un symptôme de la dépression Publié le 04/06/2013 - 13h08

Tristesse, perte d'intérêt, ralentissement, pensées suicidaires… sont des symptômes bien identifiés de la dépression. Beaucoup moins connues et donc peu prises en charge sont les douleurs corporelles comme des lombalgies ou l'arthrite. Or, ne pas rec...

Plus d'articles