PUBLICITÉ

Diabète et obésité: perdez du poids!

Mise à jour par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 25/10/2012 - 10h25
-A +A

Le diabète et l'obésité prennent des proportions épidémiques dans le monde.

Il existe un lien évident entre ces deux maladies chroniques.

PUB

Diabète: future 1ère cause de mortalité

Selon l'IDF (International Diabetes Federation), 366 millions de personnes sont aujourd'hui diabétiques, soit près de 8,5% de la population mondiale adulte, et 344 millions de personnes (8,2%) présentent un "prédiabète", une tolérance au glucose altérée.

Et les prévisions ne sont guères optimistes! Les experts s'attendent en effet à ce qu'en 2030, les diabétiques passent à 550 millions et les prédiabétiques à 500 millions. En ce qui concerne ces derniers, 70% développeront à terme la maladie malgré la possibilité d'empêcher sa progression.

Cette évolution inquiétante s'effectue parallèlement à la hausse alarmante du nombre de personnes en surpoids et obèses. Aujourd'hui, le nombre de décès dus à l'obésité et aux affections liées est supérieur à ceux provoqués par le SIDA au niveau mondial.

Selon des scientifiques américains, l'obésité ravirait même prochainement au tabac sa position de cause de décès n°1.

 

Diabète: surveillez votre BMI!

Le lien étroit entre l'obésité et le diabète de type 2 est connu et étudié depuis longtemps.

Le diabète de type 2 ou diabète non insulino-dépendant, encore appelé diabète gras ou diabète de la maturité (il apparaît souvent après la quarantaine), affecte pratiquement 90 % des diabétiques.

Le nombre de cas de diabète de type 2 augmente avec le BMI (Body Mass Index - Indice de Masse Corporelle), paramètre internationalement reconnu pour l'évaluation de la gravité du surpoids.

Aux Etats-Unis par exemple, deux tiers des diabétiques adultes présentent un BMI supérieur à 27 kg/m2.

Plus important encore, le risque de développer le diabète s'accroît avec l'augmentation du surpoids.

C'est ainsi que, chez la femme, le risque de développer le diabète de type 2 est multiplié par 8 pour un BMI supérieur à 25 kg/m2 (surpoids) et par 40 pour un BMI supérieur à 30 kg/m2 (obésité), par comparaison avec des femmes ayant un BMI (normal) inférieur à 22 kg/m2.

 

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 09/11/2004 - 00h00 et mis à jour par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 25/10/2012 - 10h25

International Diabetes Fondation

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le diabète de type 2 est une maladie évitable Publié le 09/11/2015 - 16h40

Dans 90% des cas, il est possible d'éviter la survenue d'un diabète de type 2 . Le mode de vie joue un rôle majeur dans l'apparition de cette maladie de civilisation en croissance. La prévention du diabète de type 2 serait réalisable dès l'enfance gr...

Diabète de type 2 : le tabagisme mis en cause Publié le 21/11/2016 - 10h56

On le sait trop peu mais le tabagisme est un facteur de risque de diabète de type 2 : le risque d’un fumeur de développer un diabète de type 2 est augmenté de 30 à 40%. Mais la bonne nouvelle, c’est que tout peut revenir à la normale en écrasant sa d...

Quels sont les signes du diabète? Publié le 27/04/2012 - 10h54

Le diabète concerne plus de 500.000 Belges. Mais selon l’INAMI, seul un malade sur deux se sait diabétique . Il reste donc une belle brochette d’ignorants... Pourquoi, et comment peut-on poser le diagnostic d'un diabète?

Plus d'articles