PUBLICITÉ

Le don d'organes ne se défend pas mal dans notre petit pays

Publié par Dr Marc Sertyn le 10/12/2001 - 00h00
-A +A

C'est en 1987 que la loi concernant les dons d'organes a été modifiée dans notre pays. Chaque personne décédée devenait alors un donateur potentiel, à moins qu'un refus de don n'ait été enregistré de son vivant. En conséquence, la Belgique ne se défend pas mal du tout comparé aux autres pays européens: 25 donateurs par million d'habitants, ce qui représente le double du chiffre des Pays-Bas. Malgré cela, de plus en plus de patients sont en attente d'un organe. En 2000, il manquait dans notre pays 718 reins, 80 foies, 36 coeurs, 30 poumons et 16 pancréas. Il est un fait que les techniques de transplantation ont fortement évolué ces dernières années et qu'un nombre toujours croissant d'organes entre en ligne de compte pour une transplantation.

PUB

Transplantation du foie: une nouvelle campagne

Sur le plan spécifique de la transplantation hépatique, notre pays est acuellement le théâtre d'une campagne. Les principales villes participantes sont Tirlemont, Anvers et Ostende. Cette campagne est l'initiative du Pr Jan Lerut, de l'Hôpital St-Luc à Woluwé (Bruxelles). Cette campagne s'adresse surtout aux jeunes, du fait que ce sont eux qui semblent les plus sensibles à la problématique de la transplantation en général. De plus, un CD-rom a été réalisé en collaboration avec la Euroliver Foundation. Il existe également des plans pour incorporer ce sujet au niveau des écoles. Le professeur Lerut espère sensibiliser indirectement les parents en s'adressant à leurs enfants.

Publié par Dr Marc Sertyn le 10/12/2001 - 00h00 Het Medisch Weekblad, 6 december 2001, pag. 5. Pol Fransen: "Jongeren en orgaandonatie".
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Toujours en manque... Mis à jour le 08/01/2002 - 00h00

La greffe d'organes connaît des moments très difficiles. La diminution des dons ne fait qu'empirer la carences des greffons…

Don d'organes : don de vie Mis à jour le 16/03/2004 - 00h00

La transplantation d'organes et la greffe de tissus permettent de sauver la vie ou d'améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes atteintes d'affections graves. En Belgique, c'est le principe " qui ne dit mot consent " qui prévaut en la matièr...

Nouvel espoir pour les cardiaques Mis à jour le 21/01/2003 - 00h00

Une première mondiale a eu lieu en Belgique. Si les résultats se confirment, la transplantation cardiaque pourrait devenir un traitement de deuxième intention chez les patients ayant subi un infarctus important.

Plus d'articles