PUBLICITÉ

L'échinacée soulagerait le rhume

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 12/10/2009 - 00h00
-A +A

L'échinacée est une espèce végétale utilisée depuis des siècles dans le traitement des rhumes et des infections ordinaires. Pourtant, le monde médical s'interroge toujours sur l'utilité d'un traitement à base d'échinacée.

PUB

Des préparations à base d'échinacée


Ce sont les Amérindiens qui ont les premiers utilisé la famille des échinacées, dont le rudbeckia est une des espèces les plus connues. Aujourd'hui, l'échinacée entre souvent dans la composition de suppléments alimentaires destinés à renforcer le système immunitaire.
Néanmoins, ces dernières années, la recherche sur l'efficacité de l'échinacée a donné des résultats mitigés. Certains scientifiques ont rapporté un effet nettement positif, d'autres ont affirmé que les préparations à base, par exemple, de rudbeckia, soulagent peu ou pas les rhumes et autres infections.
C'est ainsi que des scientifiques de Charlottesville* aux Etats-Unis ont observé dans le cadre d'une étude portant sur 399 volontaires que les racines de l'Echinacea Angustifolia n'ont aucun effet sur le rhume. D'après une méta-analyse**, c'est-à-dire une étude qui réunit les résultats de différentes études, menée à l'University of Connecticut, il est apparu que l'échinacée a effectivement un impact positif sur la durée et les symptômes du rhume.

Renforcer le système immunitaire grâce à l'échinacée


Une explication possible à ces résultats contradictoires réside peut-être dans la grande diversité des préparations à base d'échinacée, des doses et des méthodes utilisées dans les différentes études. Quoi qu'il en soit, la grande majorité des études montrent que prendre préventivement une préparation à base de rudbeckia afin de renforcer le système immunitaire naturel a peu de sens.
Comme c'est le cas avec d'autres plantes, on ne connaît pas précisément le fonctionnement de l'échinacée. Les sous-espèces possèdent chacune une composition différente, dont on ignore encore scientifiquement quelles sont les substances qui ont une action médicinale.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 12/10/2009 - 00h00 *Turner RB, Bauer R, Woelkart K, Hulsey TC, Gangemi JD. An evaluation of Echinacea angustifolia in experimental rhinovirus infections. New England Journal of Medicine, juillet 2005. ** Shah SA, Sander S, White CM, Rinaldi M, Coleman CI. Evaluation of echinacea for the prevention and treatment of the common cold: a meta-analysis. Lancet Infectious Diseases, juillet 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Echinacée: remède de bonne femme ou médicament? Mis à jour le 20/01/2004 - 00h00

Les préparations à base d'échinacée se vendent comme des petits pains en pharmacie. Leurs adeptes prétendent qu'elles augmentent la résistance contre les infections, tandis que les sceptiques sont d'avis que si ca ne fait pas de mal, ca ne fait pas d...

Se tonifier avec 4 plantes médicinales Publié le 09/11/2016 - 14h36

L’hiver est long et vous commencez à manquer d’énergie, de tonus ? Certaines plantes médicinales ont de remarquables vertus tonifiantes. Comment retrouver forme et tonus avec les plantes ? Voici 4 plantes à employer en priorité : le thym, l’échinacée...

Plus d'articles