PUBLICITÉ

Êtes-vous à risque de pellicules?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/12/2011 - 17h12
-A +A

Evaluez votre nombre de facteurs de risque et déterminez votre niveau de risque pelliculaire.

Attention, il s’agit d’un test indicatif, listant certains des facteurs favorisant l’apparition des pellicules. Le résultat ne garantit pas l’absence ni la certitude d’avoir un jour des pellicules.

PUB

Vous employez un shampoing de qualité bien adapté à votre type de cheveux.

Faux.

 

Vous avez les cheveux plutôt gras.

Vrai.

 

D’autres membres de votre famille ont des pellicules ou en ont eues.

Vrai.

 

Vous traversez actuellement une période de stress important.

Vrai.

 

Vous utilisez souvent des produits coiffants.

Vrai.

 

Vous êtes quelqu’un d’habituellement plutôt nerveux.

Vrai.

 

Après chaque shampoing, vous veillez à ce que vos cheveux soient parfaitement bien rincés, quitte à faire couler beaucoup d’eau.

Faux.

 

Vous traversez une période de variations hormonales (puberté, grossesse, ménopause).

Vrai.

 

Vous utilisez toujours un séchoir très chaud pour sécher vos cheveux.

Vrai.

 

Vous êtes sujet aux problèmes digestifs.

Vrai.

 

Vous faites un shampoing tous les jours.

Vrai.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 16/12/2011 - 17h12
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
13 astuces pour de beaux cheveux cet hiver Publié le 19/12/2017 - 09h23

Le froid de l'extérieur, le chaud excessif de l'intérieur, le vent, la pluie, voire la neige, sont autant de conditions qui n'aident pas à la beauté des cheveux. En hiver, le cuir chevelu tend à se dessécher, favorisant l'apparition de pellicules, sa...

Plus d'articles