PUBLICITÉ

Exploration digestive : avalez la caméra vous êtes filmé !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 15/04/2002 - 00h00
-A +A

Une radio-caméra de 2,5 cm sur 1, nouvellement mise au point, vient d'être testée pour déceler l'origine de saignements dans l'intestin grêle de certains patients. Il suffit de l'avaler et ca tourne ! D'après les premiers essais, elle se révèle aussi efficace qu'une endoscopie classique tout en évitant anesthésie et hospitalisation.

PUB

Des saignements digestifs peuvent être suspectés chez les personnes qui souffrent d'anémie chronique ou chez celles dont les selles deviennent noires. On procède dans un premier temps à un examen du côlon (coloscopie), et de l'estomac (gastroscopie), ces deux parties, basse et haute, de l'appareil digestif étant les plus facilement accessibles. Toutefois, si ces deux premiers examens n'ont pas permis de situer l'origine des saignements, il faut alors examiner la partie centrale du tube digestif, l'intestin grêle. L'examen classique consistait jusqu'ici à introduire un endoscope (caméra câblée permettant aussi certains actes thérapeutiques) par voie orale et à le pousser le plus loin possible. Mais c'est un examen long nécessitant une anesthésie générale et qui ne permet pas de voir la totalité de l'intestin grêle.

Au coeur de l'intestin

Cependant, un endoscope sans câble, mis au point par la société israélienne Given Imaging Ltd, fait l'objet depuis le mois d'août dernier à l'hôpital Erasme (Bruxelles). C'était une première européenne. Il s'agit d'une capsule de 2,5 cm de long sur moins d'un centimètre d'épaisseur qui peut être avalée par le malade. La caméra filme le tube digestif en continu pendant 8 heures et émet des signaux à raison de deux images par seconde. Ces signaux sont transmis à des capteurs placés sur l'abdomen du patient et enregistrés sur un magnétoscope portable. La vidéo-capsule est évacuée par les voies naturelles.

Au moins aussi bien

La caméra a fait l'objet d'une recherche menée à Lyon. Les chercheurs francais ont comparé l'efficacité de cette radio-caméra avec celle de l'endoscope classique. Pour cela, les deux méthodes ont été utilisées en parallèle pour examiner 55 patients souffrant de saignements digestifs d'origine inconnue. Au final, l'examen à la capsule s'est révélé aussi efficace ou supérieur à l'endoscope dans 85 % des cas, ou tout au moins dans 72 % des cas si l'on exclut les actes thérapeutiques (l'endoscope garde un avantage certain de ce point de vue). Aucune des deux méthodes d'examen n'a entraîné d'effets secondaires.

Les chercheurs francais sont si satisfaits de leur nouvel outil, qu'ils envisagent de le proposer en première intention, c'est-à-dire avant même d'envisager une endoscopie. Selon eux, cet examen est non seulement aussi efficace, mais est également moins agressif que l'endoscopie et convient mieux à des patients fragiles.Mais attention, cette méthode ne remplace ni la gastroscopie ni la colonoscopie. Si vous désirez en savoir plus, un site Web (http://www.givenimaging.com/) est entièrement consacré à cette nouvelle technologie.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 15/04/2002 - 00h00 Saurin J.C. Journées Francophones de pathologie digestive 2002 - Communication du 25 mars. Société Nationale Française de Gastro-entérologie: http://www.snfge.asso.fr/
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Prélèvement endoscopique: moins invasif! Mis à jour le 31/05/2005 - 00h00

Le prélèvement de vaisseaux par endoscopie permet une chirurgie cardiaque moins invasive. Il réduit la douleur postopératoire et minimise les cicatrices, ce qui induit une récupération plus rapide.

Plus d'articles