PUBLICITÉ

Faut-il avoir peur de son psychothérapeute ?

Article créé le 27/01/2014 - 09h14 et mis à jour par Dr Philippe Violon le 23/01/2014 - 15h14
-A +A

Non, ce titre n’est pas seulement provocateur. Car oui, il est parfois légitime d’avoir peur de son psychothérapeute. D’autant que pouvait, jusqu’à présent, se déclarer psychothérapeute qui voulait. Votre boucher-charcutier y compris.

PUB

Psychologue, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste… La confusion des termes dans le traitement non médicamenteux des maladies de l’âme est monnaie courante. Et il est rare de pouvoir, sans formation préalable, faire la distinction entre tous ces titres qui n’ont en commun que de débuter avec la syllabe « psy ».

Commençons par le commencement : psychothérapeute

Le terme le plus facile à décomposer est celui de « psychothérapeute » : psy pour ce qui touche aux maladies ou problèmes de notre psyché, notre âme et thérapeute pour l’aspect curatif. Le psychothérapeute est donc quelqu’un qui guérit l’âme. Mais contrairement à de nombreux domaines de la santé comme la dermatologie, la pneumologie ou la cardiologie, il n’existe pas une seule école de psychothérapie. Selon la façon dont les problèmes psychiques sont abordés, compris, pris en charge,  le patient aura affaire à un psychothérapeute analytique (école de Freud ou de ses suiveurs), un psychothérapeute comportementaliste (qui s’intéresse plus aux stratégies de pensées et de comportements qu’au traumatismes inconscients de l’enfance) ou encore familial (prise en charge de la famille), etc, etc.

Mon plombier, il est psychothérapeute ?

Il est peu probable que votre plombier ou votre prof de fitness soit psychothérapeute. Le problème est cependant que ce titre n’est pas protégé par la loi, contrairement à celui de psychologue. Et que n’importe qui, jusqu’à présent pouvait fièrement apposer à côté de sa porte d’entrée ou de sa boite aux lettre une plaque rutilante aux lettres d’or : « PSYCHOTHERAPEUTE ». Et s’il fallait une reconnaissance en bonne et due forme pour que vous votre psy devienne plombier, il n’en fallait pas pour que votre plombier vous annonce qu’il était devenu brutalement psychothérapeute.

Billet initialement publié le 27/01/2014 - 09h14 et mis à jour par Dr Philippe Violon le 23/01/2014 - 15h14
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
fredval

Moi j'ai peur de la psychiatrie et je me pose des questions sur la psychothérapie. J'ai trouvé une coach près de chez moi mais je n'ose pas sauté le pas
Voici le site internet du coach http://www.gran-dire.be/ je voudrez avoir votre avis avant de prendre un rendez vous avez vous déjà été voir un coach ? est-ce éficasse pour vous ?

PUBLICITÉ
A lire aussi
Un psy, c'est quoi ? Mis à jour le 24/08/2004 - 00h00

Le terme psy concerne le psychisme, le mental. Mais quand un mot qui désigne une personne commence par psy pour se continuer par "chologue", "chiatre" ou autre chose encore, on ne sait pas toujours très bien à qui on s'adresse ! Quelques éclaircissem...

Psychothérapie : le prix du mieux-être Publié le 02/03/2015 - 16h51

Selon une récente enquête de Test-Achats, le coût d'une psychothérapie serait trop élevé. Mais quels sont réellement les prix pratiqués ? Sont-ils les mêmes partout ? Et quelles sont les aides possibles ?

Combien coûte une thérapie ? Mis à jour le 20/05/2003 - 00h00

Le prix d'une psychothérapie varie en fonction des qualifications du psychothérapeute, de son éventuelle renommée, ainsi que du type de psychothérapie. Une thérapie brève de type comportementaliste revient donc forcément moins cher que 5 ans de séanc...

Plus d'articles