PUBLICITÉ

Le Fluor : bon pour les dents, mauvais pour les os ?

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/08/2002 - 00h00
-A +A

Nul n'ignore plus aujourd'hui la campagne menée par la ministre fédérale de la Santé Publique, Magda Aelvoet, contre le Fluor… Mais quelle est l'efficacité de telles mesures ?

PUB

Chacun d'entre nous ou presque a été élévé avec l'information qui veut que le fluor protège contre les caries dentaires. De nombreuses études internationales ont montré que cet élément constitue une barrière contre les attaques des bactéries provoquant les caries.

Fluor partout !

L'idée est donc venue de mettre du fluor dans toute notre chaîne alimentaire : de l'eau au sel, du dentifrice au chewing-gums. Or une trop forte concentration en fluor est délétère pour les os. Pourtant il a été administré aussi en cas d'ostéoporose… Le fluor agit sur l'os comme un stimulateur. Il favorise sa formation mais en remplacant le calcium par le fluor, on diminue la solidité de l'os et sa souplesse. Moralité, l'os devient plus friable, plus cassant et moins résistant. C'est ainsi que des personnes consommant de hautes doses de fluor souffrent souvent de fractures. Cependant, ceci ne survient que pour des hautes doses prises sur des périodes longues chez un sujet normal ou bien, sur des périodes plus courtes, chez des personnes souffrant déjà de problèmes osseux.

Plus de caries ?

L'excès nuit donc en tout mais est-ce une raison pour s'en prendre à une prévention qui s'est montrée efficace ? Peut-être pas !

  • L'interdiction de l'emploi du fluor comme complément alimentaire est probablement une bonne chose. La tendance est aujourd'hui de fluorer en abondance toutes sortes d'aliments.
  • Réguler la mise sur le marché de pilule contenant du fluor peut être efficace mais cela impliquera un coût supplémentaire pour le patient et pour l'INAMI.
  • Enfin, interdire le fluor dans les pâtes dentaires n'était pas forcément une bonne idée. Heureusement, cela n'est plus d'actualité.
N'empêche que le problème reste entier. Si le fluor a permis de réduire de 40 à 50% le nombre de caries dentaires dans les générations qui vivent aujourd'hui, qu'en sera-t-il pour les générations futures. L'Organisation Mondiale de la Santé considère que la carie dentaire est un trouble dû à la nutrition. Or, les aliments que l'on nous présente contiennent de plus en plus de sucres. Ceci constitue un facteur favorisant clairement l'apparition de caries.
Si le sucre devait repasser les contrôles actuels sur les compléments alimentaires, il serait écarté du marché. Jusqu'à présent, rien n'a été fait contre le sucre…
Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 06/08/2002 - 00h00 Communiqué de presse de M. Aelvoet, juillet 2002Rapport sur la Santé dans le monde 1997: Résumé d'orientation http://www.who.int/whr/2001/archives/1997/exsum97f.htm
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Soigner les caries, sans fraise ? Publié le 26/01/2016 - 11h57

La fraise , c’est l’outil du dentiste qui lui permet de nettoyer les cavités causées par les caries , d’éliminer les parties atteintes de la dent avant de pouvoir les reconstituer. L’opération n’est pas des plus agréables. Et s’il était possible de s...

Bonne alimentation, bonnes dents ! Publié le 17/01/2014 - 12h35

Le brossage biquotidien et les visites régulières chez le dentiste sont indispensables pour avoir de bonnes dents. Mais l'alimentation joue également un rôle essentiel. Quels sont les aliments favorables à une bonne hygiène bucco-dentaire ? Quelles s...

Comment bien choisir son dentifrice ? Publié le 17/01/2014 - 12h56

Fluoré, spécial dents sensibles, dentifrice blancheur, etc. L’offre est large concernant les dentifrices. Comment s’y retrouver pour trouver le produit qui vous convient ? Trucs et astuces pour bien choisir son dentifrice.

Plus d'articles