PUBLICITÉ

L'implant: une solution pour les céphalées primaires et secondaires

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 02/11/2004 - 00h00
-A +A

Un dispositif neurostimulateur implanté pourrait soulager les patients souffrant de céphalées migraineuses chroniques ne répondant pas aux autres traitements.

PUB

Les céphalées sont très courantes et il en existe différents types. Elles apparaissent généralement entre 25 et 55 ans et leur diagnostic ainsi que leur traitement sont difficiles. Elles entraînent fréquemment des incapacités de travail et ont dès lors un impact économique non négligeable. La consommation excessive d'anti-douleurs est aujourd'hui la cause la plus fréquente de céphalées quotidiennes chroniques.

Migraines américaines

La National Headache Foundation aux Etats-Unis estime que 28 millions d'Américains, dont 70% de femmes, sont sujets à des céphalées migraineuses et que ces patients perdent environ 157 millions de jours de travail chaque année. De nombreux patients souffrant de céphalées plus de 15 jours par mois évoluent vers une condition chronique. Si la plupart des migraineux chroniques peuvent être aidés par des mesures médicales permettant de prévenir les crises ou de les traiter, près de 40.000 personnes aux Etats-Unis ne répondent pas aux traitements existants et pourraient dès lors être candidates à un traitement alternatif comme la neurostimulation.

Il faut stimuler

La stimulation du nerf occipital (situé dans la tête) est une nouvelle technique mise au point pour traiter certaines formes de céphalées. Elle est indiquée dans la céphalée secondaire au départ du cou (céphalée cervicogène), touchant 0,4 à 4,6% de la population belge, généralement des femmes, à un âge moyen de 43 ans, ainsi que dans certaines formes de céphalées migraineuses primaires. Le neurostimulateur envoie des impulsions électriques via des électrodes isolées placées sous la peau à la base du crâne, à proximité des nerfs occipitaux. Cette technique pourrait être une alternative raisonnable aux procédures chirurgicales plus lourdes pour traiter la migraine chronique. Ce nouveau traitement est peu invasif et totalement sans danger. En Belgique, le Centre de la Douleur de l'AZ Maria Middelares de Sint-Niklaas, sous la houlette du dr Van Buyten, a déjà une vaste expérience de cette technique et poursuit actuellement des études complémentaires sur l'effet spécifique de cet implant sur le système nerveux central.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 02/11/2004 - 00h00 Communiqué de presse "Un neurostimulateur testé contre les migraines chroniques", Medtronic, octobre 2004.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La moitié des céphalées ne sont pas soignées ! Publié le 20/04/2017 - 14h29

Les maux de tête, même sans gravité, sont un problème de santé à prendre au sérieux. A l’échelle mondiale, ils affectent la moitié des adultes et sont la cause de souffrances réelles, de coûts financiers, et d’une qualité de vie diminuée.

Messieurs les migraineux, l'AVC vous guette Mis à jour le 01/07/2003 - 00h00

Depuis longtemps déjà, l'existence d'un lien entre les migraines et le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) est soupconnée. Selon cette nouvelle étude, les hommes souffrant de céphalées chroniques ont un risque accru d'AVC 4 fois supérieur. Le...

Migraine : 6 règles d’or pour être enfin soulagé ! Mis à jour le 30/06/2016 - 09h59

De nombreuses personnes continuent à souffrir de maux de tête et de migraines qui leur empoisonnent l’existence. Pourtant, des traitements spécifiques de la crise de migraine comme les triptans existent. Encore faut-il savoir les utiliser. Mode d’emp...

Plus d'articles