PUBLICITÉ

IRM du sein [IRM mammaire]

Mise à jour le 15/10/2007 - 02h00
-A +A
PUB

A quoi sert l'IRM du sein ?

Une IRM du sein (ou IRM mammaire) permet de compléter et de préciser l'exploration de certaines anomalies du sein détectées à la mammographie. Ce n'est pas un examen de dépistage.Pour réaliser l'examen, la patiente se met à plat ventre. Des clichés sont aussi pratiqués après une injection dans la veine d'un produit de contraste, le gadolinium. Par une manipulation informatique des images, il est alors possible de mettre en évidence, si elles existent, des fixations localisées du produit de contraste (ou « prise de contraste ») dans le tissu mammaire et de réaliser des images selon différentes séries de coupes.

Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

Les précautions sont les mêmes que pour tout examen IRM avec injection de produit de contraste, le gadolinium.

Initialement publié le 03/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 15/10/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Radiologie : attention aux allergies ! Mis à jour le 24/01/2002 - 00h00

Pour certains examens radiologiques, on prescrit des produits de contraste iodés qui, comme leur nom l'indique, permettent d'augmenter le contraste des images obtenues. Des allergies potentiellement graves existent, qu'il faut essayer de prévenir.

IRM : pour une exploration en douceur de nos artères Mis à jour le 10/02/2002 - 00h00

L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) s'applique dorénavant à l'exploration des vaisseaux sanguins et donne des résultats fiables. Moins traumatisantes que les coronarographies pour les malades et plus facile à mettre en oeuvre, elle pourrait les...

Cancer du sein : l'homme aussi ! Publié le 10/04/2015 - 15h03

Même si c'est très rare, les hommes aussi peuvent développer un cancer du sein . Et selon des données provenant des Etats-Unis, cette affection est en nette croissance. Parallèlement, on constate que le diagnostic est souvent tardif, c'est-à-dire lor...

Plus d'articles