PUBLICITÉ

Je grince des dents. Je fais quoi ?

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 18/06/2002 - 00h00
-A +A

Le bruxisme ou, plus simplement, le fait de grincer des dents de façon involontaire et sans fonction masticatrice, touche 6% de la population dans sa forme la plus sérieuse, et près de 56% de la population de façon occasionnelle ! L'analyse de Bernard Chapotat, dentiste et spécialiste de la question, pourrait vous faire grincer des dents ...

PUB

D'abord, protéger les dents...

Quand l'usure des dents n'est pas trop importante, il est possible de corriger les méfaits du bruxisme en arrondissant et en polissant les bords écaillés ou fissurés. Il est cependant préférable de ne pas abuser de cette technique (dite de soustraction) et d'avoir plutôt recours à des ajouts pour réparer les dents. Dans tous les cas, le port de " gouttière ", plaque très fine qui couvre la partie supérieure des dents pendant la nuit, s'avère souvent nécessaire, afin de protéger les dents pendant le sommeil.

Parfois, les " reconstruire "...

Dans certains cas, le bruxisme a fait de tels ravages que les dents ont perdu de nombreux millimètres, ce qui gêne la mastication et devient inesthétique. Il faut alors envisager de placer des prothèses. Parfois, c'est plus compliqué. En effet, en s'usant, il arrive que les dents repoussent … au même titre que la gencive. Dans ce cas, il faut aussi découper la gencive pour éviter qu'elle ne prenne toute la place. C'est un véritable travail de chirurgien esthétique !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 18/06/2002 - 00h00 Psychonet production
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Plus d'articles