PUBLICITÉ

Journée mondiale de lutte contre le Sida : " stigmatisation et discrimination "

Publié par Dr Philippe Presles : Adaptation : Dr Philippe Burton le 03/12/2002 - 00h00
-A +A

Depuis le début de l'épidémie, le nombre de personnes infectées par le virus du Sida dans le monde a été estimé fin 2001 à 40 millions. On s'attend fin 2002 à 5 millions de nouveaux cas. Comme chaque année, le 1er décembre est marqué par la Journée mondiale de lutte contre le Sida, avec pour thème : " Stigmatisation et discrimination ".

PUB

Savoir briser le silence

Cette année, la campagne mondiale de lutte contre le Sida sera axée sur la stigmatisation et la discrimination. Ce thème vise à encourager le plus grand nombre à briser le silence et les barrières qui font obstacle à la prévention et à la prise en charge du Sida. Pour reprendre les termes employés par l'ONUSIDA : " La crainte de la discrimination peut empêcher les gens de demander un traitement contre le Sida ou de reconnaître publiquement leur statut VIH. Les personnes infectées, ou présumées infectées, par le VIH peuvent être renvoyées des services de soins ; on peut leur refuser un logement ou un emploi ; leurs amis et collègues les éviteront peut être ; elles peuvent se voir refuser une couverture d'assurance ou l'entrée dans des pays étrangers. Dans certains cas, elles peuvent être chassées de chez elles par leur famille, leur conjoint peut leur demander le divorce, et elles peuvent faire l'objet de violences physiques, voire de meurtre. La stigmatisation liée au VIH/Sida peut s'étendre jusqu'à la génération suivante, en faisant peser une charge émotionnelle sur les enfants qui tentent peut-être de faire face au décès de leurs parents emportés par le Sida. "

Etat de l'infection VIH : les nouvelles données 2002

Selon les déclarations obligatoires au 30 juin 2002, 15.315 cas de séropositivité ont été déclarés en Belgique depuis le début de l'épidémie. A cette même date, 2969 cas de SIDA maladie avaient été diagnostiqués. Le mode de transmission du virus a varié : si l'incidence chez les homosexuels a diminué entre 1998 et 2001 pour se stabiliser durant les trois derniers trimestres, elle est en augmentation chez les hétérosexuels et concerne 75.1% des cas de SIDA. La proportion des malades qui découvrent leur séropositivité au moment de la maladie était de 21% en 1995-96 et est passée à 42% en 2000-2001.

Il est alarmant de constater qu'après des années de baisse, le nombre d'infection à VIH diagnostiquées en 1997 et 2001 a augmenté de 39%.Le nombre de cas de SIDA, quant à lui, s'est stabilisé durant cette même période.
Publié par Dr Philippe Burton le 03/12/2002 - 00h00 ONUSIDA Site de la Journée mondiale de lutte contre le Sida Institut de Veille Sanitaire : Sida, VIH et IST, Etat des lieux des données en 2002
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sida : en baisse ! Mis à jour le 05/11/2002 - 00h00

Le nouveau rapport sur les infections dues au virus d'immunodéficience humaine ( VIH ), responsable du sida vient d'être publié par l'Institut Scientifique de la Santé Publique.

1er décembre 2003 : journée mondiale du SIDA Mis à jour le 28/10/2003 - 00h00

Le 1er décembre a été proclamé journée mondiale du SIDA. 40 millions de personnes sont infectées par ce virus. En Belgique, elles sont près de 14.000. 2 à 3 nouveaux cas de séropositivité sont dépistés par jour dans notre pays.

Sida : 38 millions de contaminés Mis à jour le 27/07/2004 - 00h00

Le nouveau rapport mondial de l'Onusida annonce 38 millions de personnes atteintes du virus du sida en 2003, avec 5 millions de nouvelles contaminations entre 2001 et 2003, soit le chiffre le plus élevé depuis le début de l'épidémie. Autre constat pr...

SIDA: état des lieux pour la journée mondiale Mis à jour le 30/11/2010 - 01h00

Ce mercredi premier décembre, c'est la journée mondiale du SIDA . L'occasion pour l'institut scientifique de santé publique de publier une étude sur le SIDA et le VIH dans notre pays. Mais aussi de refaire le point sur la prévention.

Plus d'articles