PUBLICITÉ

Le lait ferait-il grossir ?

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2005 - 00h00
-A +A

Un coup fatal vient d'être porté à la rumeur récente alléguant que les produits laitiers font perdre du poids. En effet, les résultats d'une étude américaine démontrent que les enfants qui consomment trois verres de lait par jour voient leur risque de surpoids augmenter. Et pour une fois, ce ne sont pas les matières grasses qui sont accusées, mais une hormone, l'estrone. Ces données restent cependant à confirmer…

PUB

Récemment, des propriétés amaigrissantes ont été attribuées au lait et à ses produits dérivés. En l'absence de preuve scientifique, cette allégation peut être jugée comme de la publicité mensongère, la campagne d'information ayant d'ailleurs été financée par le lobby américain du lait.

En revanche, les résultats d'une enquête démontrent le contraire. Celle-ci a porté sur plus de 12.000 enfants âgés de 9 à 14 ans, suivis durant 3 ou 4 ans. L'objectif était d'analyser les effets de la consommation de lait sur l'indice de masse corporelle. Les auteurs constatent ainsi que, tant chez les filles que chez les garcons, boire du lait est associé à une augmentation du poids. En effet, le risque d'embonpoint augmente de 35% chez les enfants qui consomment plus de trois verres de lait par jour, par rapport à ceux qui n'en consomment qu'un ou deux verres chaque jour.

A quel ingrédient du lait peut-on attribuer cet effet ?

Les chercheurs n'ont pas attribué cet effet favorisant la prise de poids aux matières grasses contenues dans le lait: les résultats de leur enquête sont similaires que les enfants boivent du lait écrémé ou du lait entier. En revanche, l'estrone, une hormone que l'on trouve dans le lait, pourrait être en cause. Il a déjà été prouvé qu'elle contribuait à la prise de poids chez le rat. Or, 67% des apports d'estrone chez l'homme proviennent des produits laitiers, principalement du lait et du beurre. De plus, le lait écrémé ou demi-écrémé est enrichi en lactosérum, une substance riche en estrone.

Ces données nécessitent d'être confirmées, mais cette hypothèse donne à réfléchir sur les recommandations officielles, lesquelles incitent la population à consommer quotidiennement deux à trois produits laitiers…Cette recommandation a été principalement formulée dans l'objectif d'atteindre les apports nutritionnels conseillés en calcium.Mieux vaut donc attendre de nouvelles données avant de passer à l'application rigoureuse de la conclusion de cette étude…

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2005 - 00h00 Berkey C.S. et coll., Arch. Pediatr. Adolesc. Med., 159 (6) : 543-550, 2005.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Lait et poids: la piste au frigo? Mis à jour le 10/06/2008 - 00h00

Le débat est ouvert depuis plusieurs années maintenant sur le rôle positif potentiel des produits laitiers dans le contrôle du poids corporel. Le calcium du lait exercerait peut-être une influence. Mais selon des chercheurs américains, on a trop vite...

Des laitages contre le diabète Mis à jour le 27/05/2002 - 00h00

L'excès de poids, l'hypertension artérielle, trop de graisses dans le sang, sont autant de facteurs qui augmentent les risques de développer un diabète de la maturité (trop de sucre dans le sang) et les maladies atteignant le cœur et les vaisseaux. S...

Plus d'articles