PUBLICITÉ
LES ARTICLES MÉDICAMENTS POUR LE COEUR
8 articles en ligne sur Médicaments pour le coeur
Prévention cardiovasculaire : aspirine au réveil ou au coucher ? Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

A la suite d'un événement cardiovasculaire, on prescrit de l'aspirine à faible dose afin de prévenir les récidives. L'efficacité de ce traitement a été démontrée. Toutefois, il semblerait que les effets bénéfiques ne se manifestent que lorsqu'elle est prise le soir, au moment du coucher.

Cardiovasculaire : adieu l'ordonnance à rallonge, à quand la pilule tout en un ? Mis à jour le 26/10/2004 - 00h00

On commence à très bien connaître les facteurs de risque cardiovasculaire (tabagisme, excès de cholestérol, tension artérielle élevée…) et on prescrit de plus en plus, non pas un seul médicament, mais une association de quatre spécialités pharmaceutiques. Ne pourrait-on pas envisager de les regroupe...

Coeur : la compliance à votre traitement est vitale ! Mis à jour le 03/09/2002 - 00h00

Aspirine, bêta-bloquant, statine, inhibiteur de l'enzyme de conversion ou antagoniste de l'angiotensine II, sont des médicaments exceptionnels dans la prévention des accidents cardio-vasculaires (exemples : thrombose, infarctus…). Le suivi scrupuleux du traitement prescrit par votre médecin permet d...

Les statines protègent tout de suite Mis à jour le 16/02/2002 - 00h00

Les statines sont des médicaments prescrits pour abaisser le taux de cholestérol dans le sang. Elles préviennent des complications cardio-vasculaires à long terme. Il se pourrait que leur effet cardio-protecteur soit quasiment immédiat.

De l'aspirine en cas d'insuffisance coronarienne Mis à jour le 27/12/2001 - 00h00

L'aspirine, par ses propriétés anticoagulantes, est capable de prévenir la formation d'un thrombus (caillot sanguin) dans les coronaires et donc de réduire le risque d'accidents cardiaques. Ainsi, en cas d'insuffisance coronarienne suspectée ou avérée, votre médecin peut être amené à vous prescrire...

Traitement hormonal et coronaires : des bénéfices à long terme Mis à jour le 26/12/2001 - 00h00

Chez les femmes ménopausées ayant souffert d'un accident coronarien, le Traitement Hormonal Substitutif (THS) n'est pas immédiatement bénéfique. En revanche, après quelques années de traitement, l'effet préventif coronarien devient réel. Par exemple, les patientes traitées depuis 3 à 4 ans développe...

PUBLICITÉ