PUBLICITÉ

Lubrification : rien ne vaut le naturel !

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue, adapté par C. De Kock, jounaliste santé le 09/09/2003 - 00h00
-A +A

Il existe quantité de lubrifiants en vente en pharmacie ou en grande surface. Ils peuvent bien sûr rendre des services en cas d'urgence, mais si on se servait plutôt de ce qui est prévu pour ca par la nature ?

PUB

Le meilleur lubrifiant pour une pénétration sexuelle vaginale, c'est la transsudation vaginale. Il s'agit d'un liquide ressemblant à l'eau qui sort par les pores du vagin, un peu comme la transpiration pour la peau. Il ne s'agit donc pas de glandes qui déverseraient leurs secrétions.Pour faire " transsuder le vagin ", il faut du désir et de l'excitation sexuelle chez la femme. Cela correspond au même phénomène que l'érection. Les corps érectiles féminins gonflent et, n'étant pas étanches, ce fluide perle à la surface. Quand on est un homme, il faut donc donner du désir à sa partenaire, et prendre le temps de faire monter son excitation.

Il existe un autre produit naturel pour faciliter la pénétration. Il est masculin. Il s'agit du fluide des glandes de Cowper, transparent et un peu filant. Dès que l'érection est enclenchée, il s'écoule doucement du pénis et non par saccades comme le sperme. Il est très utile puisqu'il est situé à l'endroit où le pénis entre dans le vagin.

Et enfin, le troisième fluide utile, c'est la salive. Glissante, juste ce qu'il faut, c'est un des meilleurs lubrifiants. Et en plus, elle est toujours disponible et gratuite. La précaution à prendre, c'est d'utiliser la salive de la personne qui sera à son contact. Par exemple, lors d'une pénétration avec préservatif, on peut mettre un peu de salive masculine sur le pénis avant d'enfiler le préservatif, et un peu de salive féminine sur le préservatif. De cette manière, on ne se transmet que ses propres microbes ! Et ceux qui aiment toutes les caresses sexuelles savent aussi qu'avec un peu de salive, c'est plus voluptueux, les sensations sont meilleures, que ce soit des caresses sur le pénis ou sur le sexe féminin !

Publié par Dr Catherine Solano - médecin sexologue, adapté par C. De Kock, jounaliste santé le 09/09/2003 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les fluides sexuels, des liquides organiques très précieux Mis à jour le 21/09/2009 - 00h00

Notre corps fabrique des milliers de sortes de liquides différents. Chacun d'entre eux a un ou plusieurs rôles très précis à jouer. Quand on étudie cela d'un peu plus près, un fluide qui paraissait parfaitement banal, voire repoussant, nous apparaît...

Sexualité : " Qui prend l'autre ? " Mis à jour le 03/02/2004 - 00h00

" C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme… " Cette chanson de Renaud rappelle que les évidences apparentes ne sont pas toujours vraies. En amour, on dit toujours " Il l'a prise ". C'est, dans notre langage, l'homme qui pren...

Plus d'articles