PUBLICITÉ

Malaises

Mise à jour le 21/03/2014 - 18h13
-A +A

Au sens strict, un malaise se définit par une perte de connaissance plus ou moins complète et plus ou moins longue.

PUB

Malaise : les généralités

Lors de la pratique sportive, l'effort fourni est consommateur d'eau, de sucres et d'oxygène. Quand l'un de ces éléments est déficitaire, il peut s'ensuivre une souffrance cérébrale par hypoglycémie, baisse de la tension artérielle, diminution de l'oxygénation.

Le mécanisme est :

  • soit direct comme dans l'hypoglycémie ou la déshydratation,
  • soit indirect, par l'intermédiaire d'un mauvais fonctionnement de la pompe cardiaque (problème coronarien, malaise vagal).

 

L'hypoglycémie

Il s'agit d'une baisse non compensée du taux de sucre dans le sang, qui résulte souvent d'une erreur diététique.

  • La cause la plus fréquente est l'absence de consommation de produits glucidiques durant la pratique sportive.
  • Une autre erreur est la prise de produits ou boissons sucrées juste avant l'effort.
    Il en résulte une sécrétion réactionnelle d'insuline qui fait baisser le taux sanguin de sucre et peut conduire à un malaise si des produits sucrés ne sont pas absorbés au cours de l'effort.

Initialement publié le 26/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 21/03/2014 - 18h13
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Manque de fer et anémie : quels sont les signes ? Publié le 22/01/2015 - 11h29

Le manque de fer touche surtout les femmes en âge de procréer, en raison de la perte de sang liée aux règles . Il peut également être lié à une alimentation carencée ou à des saignements d’origine digestive. Les signes de manque de fer qui ne trompen...

L'éloge de la transpiration Mis à jour le 23/09/2003 - 00h00

Beaucoup de gens considèrent que le fait de transpirer beaucoup à l'effort dénote un manque de condition physique. Ils ont totalement tort! Explications.

Plus d'articles