PUBLICITÉ

Mélancolie automnale et dépression saisonnière

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/08/2013 - 09h04
-A +A

L'automne, quelle saison ! Les arbres revêtissent leur plus jolie robe. Mais le temps gris et les journées raccourcies en affectent plus d'un... et c'est la dépression saisonnière qui menace.

PUB

La dépression saisonnière touche de nombreuses femmes

Quatre à cinq femmes seraient touchées par le sursaut du printemps, puis par la mélancolie automnale, pour un homme seulement ! Avec les premiers frimas, les personnes qui souffrent de dépression saisonnière deviennent souvent apathiques, irritables et de mauvaise humeur. Leur libido tombe dans les chaussettes et leur capacité de concentration se rapproche de celle d'un nourrisson. Elles sommeillent en plein jour. Comme une hibernation qui serait un lointain souvenir des temps reculés où la femme enceinte ou allaitante restait au chaud dans la grotte en état de somnolence...

Une déprime d'hiver connue depuis longtemps

Pourtant cette dépression saisonnière, décrite par Hippocrate quatre siècles avant la naissance du Christ, est longtemps restée sans remède. A la fin du XIXe siècle, le Dr Frederick Cook, qui accompagnait une expédition dans le Grand Nord arctique, en a fait l'expérience : à bord du navire bloqué dans les glaces, il remarqua que les hommes d'équipage étaient de plus en plus fatigués, sans énergie et pessimistes au fur et à mesure que les jours raccourcissaient. Seule une exposition quotidienne à un grand feu de camp leur apportait un peu de chaleur au coeur.

Mais ce n'est que dans les années 80 que des chercheurs américains du National Institute of Mental Health font admettre les termes de "désordre affectif saisonnier" (ou SAD pour Seasonal affective disorder) et, à côté des antidépresseurs, explorent une nouvelle thérapie et la mettent en lumière : la luminothérapie, basée sur l'exposition récurrente à une lampe fluorescente reprenant le spectre de la lumière du jour au printemps et à midi.

Initialement publié par Régine Cerfontaine, journaliste santé le 07/12/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/08/2013 - 09h04
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Plus d'articles