PUBLICITÉ

Enfants : une migraine bien spécifique

Mise à jour par Marion Garteiser le 13/04/2017 - 12h17
-A +A

La migraine de l'enfant est une maladie fréquente mais sous-diagnostiquée.

Quels sont les symptômes spécifiques, et comment la traiter ? 

PUB

Quels sont les symptômes de la migraine de l'enfant ?

La migraine de l'enfant est fréquente (5 à 10% des enfants). Le diagnostic n'est cependant pas facile et il est souvent tardif.

Les critères de la migraine de l'enfant sont pourtant bien définis :

  • La migraine se caractérise par des douleurs pulsatiles.
  • La crise est d'intensité sévère et accompagnée de signes digestifs (nausées, vomissements) très marqués.
  • L'enfant est pâle, ses yeux sont cernés et il arrête toute activité. il peut être très gêné par la lumière ou le bruit.
  • Le sommeil est souvent réparateur.
  • La douleur est souvent frontale et bilatérale. 
  • La crise est plus courte que chez l'adulte, environ une heure en l'absence de traitement.

Dans 30 à 40% des cas, les enfants souffrent de migraine avec aura :

  • manifestations visuelles (scotome, déformations),
  • auditives (hallucinations, bourdonnements),
  • ou troubles sensori-moteurs (fourmillements, engourdissements).

Les crises sont influencées par de nombreux facteurs déclenchants : la chaleur, la luminosité, le bruit, l'effort physique, les contrariétés, les charges scolaires, etc. Certains enfants présentent en plus des céphalées de tension, des maux de tête plus « traditionnels » : de plus faible intensité, non pulsatifs et non accompagnés de signes digestifs, ni de photophobie (crainte de la lumière) ou de phonophobie (crainte du bruit).

Chez l'enfant, la migraine touche aussi bien les filles que les garçons et ne dépend pas des influences hormonales ni des prises alimentaires.

Migraine de l'enfant : les étapes d'une consultation

En cas de migraine chez l'enfant, la consultation vise à :

  • Rechercher les antécédents familiaux de migraine, parents ou autres membres de l'entourage familial.
     
  • Identifier les facteurs déclenchant les crises de migraine et organiser avec les parents la façon de les éviter.
     
  • Évaluer le niveau d'anxiété de l'enfant (stress, soucis familiaux, scolaires, résultats, etc.).

Comment traiter la migraine de l'enfant ?

 

Une étude a fait le point en 2016 sur les travaux qui ont évalué les traitements de la migraine chez l'enfant. Il n'y en a que peu, et leur qualité n'est pas enthousiasmante, mais certains éléments demeurent :

  • L'ibuprofène semble supérieur au placebo.
  • L'efficacité du paracétamol n'a pas été évaluée sérieusement.
  • Les triptans en général semblent efficaces et peu d'effets indésirables ont été signalés.

Selon les auteurs de l'étude, et selon le dernier consensus de l'INAMI, le traitement de choix serait l'ibuprofène (à une posologie bien adaptée au poids de l’enfant, comme indiquée sur l’ordonnance du médecin), au moins dans un premier temps. Il est important de discuter avec son médecin des traitements qui sont disponibles pour évaluer lesquels sont souhaitables.

Et comme, nous l’avons indiqué plus haut, très souvent le sommeil fait disparaître ou atténue la douleur.

Par ailleurs, l'adaptation du style de vie pour éviter les déclencheurs des crises, mais aussi les techniques de relaxation ou l'auto-hypnose, peuvent aider à gérer la migraine.  

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 09/05/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser le 13/04/2017 - 12h17

Richer, L. et al., Cochrane Database of Systematic Reviews 2016, Issue 4. Art. No.: CD005220. DOI: 10.1002/14651858.CD005220.pub2.

Chevalier, P., Minerva 2017 Volume 16 Numéro 3 Page 57 - 60

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Migraine: les enfants aussi Publié le 06/02/2012 - 14h19

La migraine est une maladie fréquente chez l'adulte, mais elle touche également 5 à 10% des enfants . Chez ces derniers, cette pathologie reste méconnue. Pourtant, une fois diagnostiquée, la migraine peut être prise en charge de manière spécifique et...

Migraine plus intense en cas de surpoids Publié le 12/10/2016 - 09h21

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine . Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

Migraine : plus qu’un simple mal de tête... Publié le 31/03/2017 - 10h00

Pendant une crise de migraine , il est impossible, pour la plupart des gens, d’aller travailler ou de se rendre à l’école. D’où l’importance de traiter cette maladie, qui est bien plus qu’un mal de tête : nausées, vomissements et pire sont fréquents....

Migraine et hormones: une liaison intime Publié le 31/03/2017 - 09h55

Il existe une liaison intime entre les hormones sexuelles et la migraine. Ainsi, certaines périodes de la vie d'une femme influent favorablement ou défavorablement sur le déclenchement des crises de migraine, voire sur leur intensité.

Plus d'articles