PUBLICITÉ

Migraine : pourquoi la lumière fait mal ?

Mise à jour par Elise Dubuisson, journaliste santé le 31/03/2017 - 10h57
-A +A

Une expérience menée sur des souris éclaire les scientifiques sur le mécanisme liant lumière et migraine. Une étude prometteuse, 85% des migraineux étant sensibles à la lumière ou photosensibles.

PUB

Migraine photosensible: un phénomène observé chez les voyants et les mal voyants

En Belgique plus d'un million de personnes souffre de migraine. Parmi celles-ci, 85% déclarent que l'exposition à la lumière intensifie la douleur. Aussi répandu soit-il, ce phénomène n'était jusqu'à présent pas compris des experts. Mais c'était sans compter sur Rami Burstein, professeur d'anesthésie à Boston. Intrigué par des personnes malvoyantes relatant cette même sensibilité à la lumière, le chercheur a décidé de mener des recherches approfondies sur le sujet. Comment? En comparant la sensibilité à la lumière de deux groupes d'aveugles. Les membres du premier groupe n'ayant plus aucune sensibilité à la lumière. Tandis que les membres du second, bien qu'incapables de discerner des images, avaient conservé une sensibilité à la lumière. Résultat: seuls les membres du second groupe indiquaient que la luminosité amplifiait la douleur.
 

Migraine et lumière: pour comprendre les liens, direction le nerf optique

Un résultat qui met l'accent sur le nerf optique. En effet, chez les personnes complètement insensibles à la lumière, il ne transmet aucun signal au cerveau mais bien chez les aveugles sensibles à la lumière. Fort de cette constatation, le chercheur et son équipe se sont tournés vers les souris pour tenter d'en savoir plus. Plus précisément, ils ont concentré leurs recherches sur la mélanopsine, un pigment présent dans la rétine et capable de faire passer un signal des yeux vers le cerveau. En pratique, l'activité des cellules à mélanopsine au sein du cerveau a été passée au crible. C'est d'ailleurs là que la recherche devient intéressante pour les migraineux!
 

Initialement publié par Elise Dubuisson, journaliste santé le 01/02/2010 - 00h00 et mis à jour par Elise Dubuisson, journaliste santé le 31/03/2017 - 10h57

"A neural mechanism for exacerbation of headache by light", Nature Neuroscience, janvier 2010.

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Migraine avec aura : quand l’aura précède la crise… Publié le 22/03/2017 - 16h32

Vision scintillante et déformée, fourmillements, difficultés à s’exprimer… le phénomène de la migraine avec aura concerne un quart à un tiers des migraineux. Ces troubles visuels, parfois sensitifs, annoncent l’arrivée imminente d’une céphalée. Que s...

Migraine : plus qu’un simple mal de tête... Publié le 31/03/2017 - 10h00

Pendant une crise de migraine , il est impossible, pour la plupart des gens, d’aller travailler ou de se rendre à l’école. D’où l’importance de traiter cette maladie, qui est bien plus qu’un mal de tête : nausées, vomissements et pire sont fréquents....

Migraine plus intense en cas de surpoids Publié le 12/10/2016 - 09h21

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine . Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

Migraines : quels traitements et solutions ? Publié le 31/03/2017 - 10h03

La migraine ne présente aucun risque vital pour celui qui en souffre, mais peut en revanche gâcher la vie, surtout lorsque la douleur devient chronique. Quels sont les traitements naturels et médicamenteux pour prévenir et combattre les crises de mig...

Plus d'articles