PUBLICITÉ

La moitié des céphalées ne sont pas soignées !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/04/2017 - 14h29
-A +A

Les maux de tête, même sans gravité, sont un problème de santé à prendre au sérieux. A l’échelle mondiale, ils affectent la moitié des adultes et sont la cause de souffrances réelles, de coûts financiers, et d’une qualité de vie diminuée.

PUB

Agir contre les maux de tête

Avoir mal à la tête, ce n’est pas bien grave peut-être pour une personne. Mais pris dans leur ensemble, les différents types de maux de tête représentent pour la santé publique un enjeu important. En effet, ils touchent de très nombreuses personnes : la moitié environ de la population adulte dans le monde, avec un pic pour les céphalées de tension à 70% de certains groupes. Ils sont aussi très difficiles à vivre quand ils deviennent chroniques. Et des millions de personnes dans le monde sont empêchées par leurs maux de tête de vivre une vie quotidienne active : le nombre d’heures de travail perdues est incalculable, sachant que les personnes en âge de travailler sont particulièrement touchées. Les souffrances personnelles et le coût pour la société sont donc importants.

Agir contre les céphalées

Il existe des traitements efficaces contre les maux de tête, y compris les migraines. Mais pour cela, encore faut-il consulter un médecin. Pourtant, selon l’Organisation mondiale de la santé, les personnes qui souffrent de maux de tête ne se font pas suffisamment traiter. Même les migraines, qui font partie des céphalées les plus sérieuses et les plus handicapantes, ne sont pas toujours suivies par des médecins : aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, seuls 50% des patients reconnus migraineux avaient vu un médecin à ce sujet dans l’année écoulée. La plupart des patients se contentent en fait, à tort, des médicaments disponibles sans ordonnance. Et courent donc un risque de céphalées chroniques liées aux médicaments

Initialement publié par Dr Peter Mareen le 18/05/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/04/2017 - 14h29

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs277/fr/

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Une bonne nouvelle pour les migraineux Publié le 26/01/2011 - 11h25

Chez les personnes qui souffrent de migraines et de céphalées sévères – des maux de tête intenses – on peut observer des lésions au niveau des micro-vaisseaux qui irriguent le cerveau . Une étude française récente vient cependant de montrer que ces l...

Messieurs les migraineux, l'AVC vous guette Mis à jour le 01/07/2003 - 00h00

Depuis longtemps déjà, l'existence d'un lien entre les migraines et le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) est soupconnée. Selon cette nouvelle étude, les hommes souffrant de céphalées chroniques ont un risque accru d'AVC 4 fois supérieur. Le...

Maux de tête du matin : indicateurs de dépression Publié le 10/03/2017 - 12h35

Le mal de tête ressenti tous les matins au réveil est un symptôme fréquent qui touche une personne sur 13. Les causes, multiples, sont difficiles à identifier. La céphalée chronique matinale représenterait un bon indicateur de la dépression.

Plus d'articles