PUBLICITÉ

Oignons et ail: consommez-les en prévention du cancer

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 05/12/2006 - 00h00
-A +A

L'alimentation joue un rôle important dans la prévention du cancer. Un constat que vient encore renforcer une étude italienne qui s'est penchée sur les vertus de l'oignon et de l'ail. Attention à l'haleine!

PUB

Prévenir par l'alimentation

Des chercheurs italiens ont observé que les personnes dont le régime alimentaire est riche en oignon, ail et autres alliacées (ciboulette, échalote, poireau…) risquent moins de développer certains types de cancer que les personnes qui n'en consomment jamais. Dans cette étude, les scientifiques de l'Istituto di Ricerche Farmocologiche Mario Negri de Milan ont utilisé des données provenant d'études italiennes et suisses sur le cancer afin d'analyser le rapport entre la consommation d'oignon et d'ail et le développement du cancer dans différentes parties du corps. Ils ont mis en évidence qu'une consommation moyenne d'oignons semblait réduire le risque de cancer colorectal, du larynx et des ovaires. Et plus la consommation était élevée, plus l'effet protecteur était grand. Les personnes qui consommaient le plus d'oignons avaient aussi un risque moindre de cancer de la bouche et de l'Œsophage. Une consommation moyenne d'ail était aussi associée à un risque plus faible de cancer colorectal et du rein. Ici aussi l'effet anti-cancer croissait parallèlement à la consommation d'ail. Les gens qui mangeaient le plus d'ail avaient un risque moins élevé pour tous les cancers sauf pour le cancer du sein et de la prostate qui sont plus généralement associés à des problèmes hormonaux.

Un mode de vie plus sain

Les bulbes d'ail et d'oignon contiennent des constituants soufrés (responsables de leur odeur et de leur saveur particulières) qui bloquent les modifications cellulaires pré-cancéreuses et développent ainsi un mécanisme de protection contre le cancer. Dans l'état actuel des connaissances, ces recherches ne peuvent toutefois pas se traduire en recommandations spécifiques de consommation d'ail ou d'oignon. Elles viennent toutefois étayer la recommandation de consommation de 400 à 800 grammes par jour de fruits et de légumes variés toute l'année et constituent une incitation à un mode de vie plus sain. Pensez dès lors à parfumer vos plats de quelques éclats d'ail ou de quelques rondelles d'oignon.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 05/12/2006 - 00h00 Galeone, C. American Journal of Clinical Nutrition, November 2006; vol 84: pp 1027-1032.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Cancer : les aliments dangereux Mis à jour le 19/06/2017 - 15h38

La consommation de certains aliments a été associée aux cancers , certains les favorisant tandis que d’autres confèrent une protection. Petite revue des aliments à éviter pour se prémunir du cancer.

Plus d'articles