PUBLICITÉ

Parents fumeurs actifs, enfants fumeurs passifs

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 05/10/2004 - 00h00
-A +A

La fumée du tabac est composée de 4.000 substances chimiques environ, dont plus de 40 sont reconnues comme étant cancérigènes. L'inhalation involontaire de la fumée du tabac expose à ces mêmes substances. Les enfants en sont les premières victimes innocentes!

PUB

La Semaine européenne contre le cancer se tiendra cette année du 11 au 15 octobre. Elle est placée sous le signe du tabagisme passif, soit le fait d'inhaler la fumée du tabac présente dans l'air ambiant, dont d'innombrables études révèlent les dangers.

Une forme de maltraitance

L'Organisation Mondiale de la Santé estime que près de 700 millions d'enfants respirent un air pollué par la fumée de tabac. Cette exposition nocive pour la santé et le développement de l'enfant est de plus en plus considérée par le corps médical comme une forme de maltraitance, eu égard aux Droits de l'enfant. Pour les jeunes enfants, la principale source d'exposition passive à la fumée de tabac est le tabagisme des parents. Le tabagisme maternel est le premier en cause en raison de l'exposition in utero et de la proximité étroite avec la mère durant la petite enfance.

Une plus grande fragilité

17.000 enfants en dessous de 5 ans sont admis à l'hôpital chaque année en Angleterre avec des pathologies liées directement au tabagisme passif. Tandis qu'en Chine, les bébés vivant avec des fumeurs sont hospitalisés 30% plus souvent que ceux qui vivent dans un environnement non-fumeur.L'organisme des enfants est particulièrement sensible aux effets du tabagisme passif. Leur système immunitaire est moins développé que celui des adultes, ce qui entraîne un plus grand risque d'infections respiratoires et de la sphère nez-gorge-oreilles lorsqu'ils sont soumis passivement à la fumée de tabac. Comme le calibre des bronches est plus petit que celui des adultes, la fréquence respiratoire des enfants est plus élevée et ils inhalent donc plus de substances toxiques.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 05/10/2004 - 00h00 Communiqué de presse sur la Semaine européenne contre le cancer de la Fédération Belge contre le Cancer, septembre 2004.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
soline

Bonsoir,

Je suis fumeuse depuis longtemps et j'ai récemment décidé de passer à la e-cigarette pour essayer d'éviter à mes enfants de rester des fumeurs passifs. Je garde donc le geste mais plus de fumées, plus de monoxydes de carbones ou de goudrons.
Mais qu'en pensez-vous?

C'est aussi une bonne alternative car il n'y a plus l'odeur qui traine sur mes vêtements (et les leurs). Bref ;) ma petite Néo de Cilex sauve mes enfants et mon bien être je crois. Mais j'aimerais savoir ce que les autres en pensent ;)

PUBLICITÉ
A lire aussi
Peut-on mourir de tabagisme passif ? Mis à jour le 15/04/2002 - 00h00

Le tabagisme passif multiplie les risques de maladies des artères coronaires par 1,7, d'accident vasculaire cérébral par 1,8 et de cancer du poumon par 1,3. En Finlande, pays exemplaire en matière de lutte contre le tabagisme passif, il serait respon...

Plus d'articles