PUBLICITÉ

Pas de plomb dans la cervelle, svp !

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 18/03/2002 - 00h00
-A +A

L'intoxication au plomb est loin d'être rare chez nous. Elle est à l'origine de troubles très graves essentiellement chez les enfants car ce sont habituellement eux les plus touchés.

PUB

Les traditions d'antan étaient parfois bizarres. Ainsi a-t-on lié les métaux à des planètes. Ceci n'aurait que peu d'incidences sur notre vie quotidienne si ce n'est que lorsqu'une maladie est provoquée par une surcharge d'un métal, elle prend aussitôt un nom correspondant de la planète de notre système solaire. Le saturnisme fait partie de ces maladies puisque son nom provient de la planète Saturne à laquelle les Anciens avaient attribué le plomb. Le saturnisme est donc la maladie qui provient d'une exposition intense ou prolongée au plomb.Ceci, penserez-vous à tort, n'arrive plus chez nous. La lettre du Réseau Action Sécurité vient de publier un très intéressant article sur ce sujet.

Surtout les enfants

Il nous intéresse d'autant plus qu'il touche un nombre important de nos contemporains. En effet, on retrouve le plomb et ses dérivés dans bon nombre de produits ou d'objets d'utilisation quotidienne, même dans certains jouets ou dans certains types de crayons pour les yeux (Khôl,…). Les personnes les plus à risques sont les enfants. En effet, lorsqu'ils sont exposés, ils assimilent 30 à 50% du plomb avec lequel ils rentrent en contact alors que les adultes n'en assimilent que 10 à 20%. Ceci est probablement dû à l'âge et au processus de développement psychomoteur. Les enfants de 0 à 2 ans ont en effet tendance à tout porter à leur bouche. Les caractéristiques de l'intoxication au plomb ne sont pas évidentes à reconnaître :

  • pâleur
  • douleurs abdominales
  • vomissements
Les conséquences peuvent être très graves :
  • altération de la conscience
  • déficit au niveau mental
  • troubles de la croissance
Le traitement est parfois lent à se mettre en place en raison du diagnostic tardif. La prévention reste donc la mesure la plus efficace. On se méfiera essentiellement des vieilles peintures ou des terrains vagues. Plusieurs études ont, par ailleurs, montré une corrélation entre l'intoxication au plomb et la vie dans un milieu socio-économiquement défavorisé.
Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 18/03/2002 - 00h00 La lettre du Réseau Action Sécurité (RAS) du 1er mars 2002
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Ne ramenez pas de souvenirs plombés ! Mis à jour le 15/07/2003 - 00h00

Qui dit vacances à l'étranger, dit souvenirs pour la famille ou les amis ou pour se faire plaisir, mais attention aux objets en céramique ou en métal ... qui peuvent contenir du plomb, toxique pour l'organisme.

Va jouer dehors, c'est bon pour tes yeux! Publié le 01/11/2011 - 10h38

L'augmentation très forte des taux de myopie dans nos pays serait due à la diminution du temps passé par les enfants à l' extérieur , et donc à la lumière du soleil . C'est en tout cas la conclusion d'une série d'études internationales.

Comment votre chat perçoit-il le monde qui l'entoure ? Mis à jour le 01/08/2006 - 00h00

Toujours en éveil, votre chat ne percoit pas l'environnement de la même manière que vous. En prendre conscience permet de le comprendre encore un peu mieux. L'odorat et la vision nocturne de ce redoutable chasseur sont notamment bien meilleurs que le...

Plus d'articles