PUBLICITÉ

Pas de risque de cancer du sein avec la pilule

Publié par Isabelle Eustache le 20/08/2002 - 00h00
-A +A

Selon les résultats d'une nouvelle étude, l'utilisation de la contraception orale n'augmente pas le risque de cancer du sein.

PUB

Les relations entre l'emploi de la pilule et le risque ultérieur de cancer du sein restent un sujet très controversé. De plus, les résultats fortement médiatisés des études HERS et Women's Health Initiative, montrant une augmentation du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées prenant un THS (Traitement Hormonal Substitutif), ont contribué à amplifier le débat.Cette nouvelle analyse a porté sur 4.575 patientes atteintes d'un cancer du sein et 4.682 femmes indemnes, âgées de 35 à 64 ans. Le risque relatif de cancer du sein a été calculé en fonction de l'emploi ou non de la contraception orale. Celui-ci n'augmente pas, ni avec le temps d'utilisation de la pilule, ni avec la dose d'estrogènes. Il ne s'élève pas non plus chez les patientes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein, ni chez les femmes ayant débuté la contraception très jeunes.

Les femmes de 35 à 64 ans, utilisatrices actuelles ou ayant utilisé antérieurement des contraceptifs oraux, ne présentent donc pas un risque accru de cancer du sein.
Site Fédération Belge contre le Cancer
Publié par Isabelle Eustache le 20/08/2002 - 00h00 Marchbanks P.A. et coll., N. Engl. J. Med., 346 : 2025-32, 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Que penser du THS? Quels avantages? Quels risques? Publié le 18/10/2012 - 14h54

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est proposé depuis longtemps aux femmes, avec ses avantages et ses inconvénients (associés à des risques) . Quels sont-ils et que faire?

Ménopause et cancer du sein : quelques précisions Mis à jour le 23/05/2006 - 00h00

Après avoir été accusé d'augmenter le risque de cancer du sein , le traitement hormonal substitutif de la ménopause a été innocenté par de récentes études. De nouvelles données montrent que ce risque est réel chez les femmes ayant subi une ablation d...

Plus d'articles