PUBLICITÉ

Pédiatrie : apprendre à bien utiliser les médicaments

Publié par Isabelle Eustache : Adaptation : Dr Philippe Burton le 05/11/2002 - 00h00
-A +A

La fréquence des erreurs d'utilisation des médicaments révèle une information insuffisante des familles. Chaque année, 40% des intoxications relevées au Centre Antipoison est le fait des médicaments.

PUB

Ces erreurs d'utilisation sont principalement le fait des familles et de l'automédication.L'enfant est davantage exposé que les adultes au mésusage des médicaments. Même si les conséquences sont presque toujours favorables, elles sont néanmoins pénibles pour l'enfant.

Qu'entend-on par " erreur d'utilisation d'un médicament " ?

" Toute erreur qui empêche le patient de recevoir le médicament adéquat, à la posologie correcte, à l'horaire préconisé et par la bonne voie d'administration. "

Pourquoi l'enfant est-il plus souvent exposé ?

  • Les parents constituent un intermédiaire supplémentaire entre le prescripteur, le pharmacien et le patient.
  • L'automédication est fréquente en raison de nombreuses affections d'aspect identique, souvent bénignes, se succédant durant l'enfance (plutôt que de consulter encore une fois son médecin, on ressort les médicaments restants, prescrits le mois dernier).
  • Il existe peu de formes galéniques propres à l'enfant, d'où une grande fréquence des prescriptions non conformes à l'autorisation de mise sur le marché .
Selon une étude réalisée, en France, en collaboration avec les Centres Anti-poisons, en six mois, 1.108 erreurs d'utilisation médicamenteuse chez les enfants ont été recensées. Ces erreurs ont été symptomatiques chez 17% d'entre eux : manifestations neurologiques (38%), digestives (34%), cardiaques (7%) ou autres. Ces petits patients ont en moyenne trois ans.

Publié par Dr Philippe Burton le 05/11/2002 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le cerveau des adolescents leur joue des tours ! Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

Décoder ses propres émotions n'est pas facile et demande un apprentissage très long, même pour les plus simples d'entre elles. Un petit enfant, par exemple, ne sait pas qu'il a faim. Il se sent mal mais n'est pas capable de demander à manger. Il ress...

Divorce : conseils aux parents après la séparation Publié le 08/11/2013 - 09h52

Quel que soit le contexte, le divorce représente toujours un véritable bouleversement dans la vie de l'enfant , quel que soit son âge. Après l'étape de la séparation, comment s'organiser pour protéger son enfant ? Voici les conseils proposés aux pare...

Plus d'articles