PUBLICITÉ

Pellicules : comment s'en débarrasser ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/11/2017 - 12h36
-A +A

Les pellicules ou pityriasis capitis de leur nom scientifique, sont une affection courante puisqu'une personne sur trois déclare en souffrir. Tenaces, elles exigent un traitement adéquat pour être éliminées durablement. Comment lutter efficacement contre les pellicules ?

PUB

Pellicules : un renouvellement trop rapide du cuir chevelu

Les pellicules sont dues à un renouvellement trop rapide des cellules du cuir chevelu qui, en s'éliminant, se détachent sous la forme d'une fine poudre blanche ou de petits amas graisseux.

Attention toutefois à ne pas confondre état pelliculaire et mauvais entretien de la chevelure. En effet, un shampoing ou un après-shampoing mal rincé peut se redéposer sur les cheveux et s'amalgamer aux salissures et aux poussières, ce qui forme des petits dépôts blancs irritants, s'apparentant aux pellicules (mais bien évidemment différents de ces dernières).
Deux types de pellicules : sèches et grasses

  • Sèches, les pellicules n'adhèrent pas au cuir chevelu et ne sont finalement gênantes que d'un point de vue esthétique.
  • Grasses, au contraire, les pellicules sont plus grosses et ont tendance à s'agglutiner sur le cuir chevelu, provoquant ainsi des troubles annexes.
    A la longue, elles peuvent favoriser les phénomènes de démangeaisons et même être à l'origine d'une chute de cheveux du fait qu'elles asphyxient le cuir chevelu. Qui plus est, elles forment un milieu idéal pour la prolifération des champignons.

Pellicules : quels traitements ?

Quel que soit le type de pellicules, le premier geste à faire pour les éliminer autant que pour les prévenir est d'adopter une hygiène rigoureuse et de se laver les cheveux aussi souvent que nécessaire (un lavage quotidien n'est pas contre-indiqué, contrairement aux idées reçues. Faites cependant bien attention à sélectionner le shampooing le plus doux possible).

Si les pellicules sont sèches, les lotions, crèmes et shampoings anti-pelliculaires classiques suffisent généralement à enrayer le processus. Ces produits sont à base d'huile de cade et de goudron, de sulfure de sélénium, de zinc etc. Ils agissent en détachant les petits squames et en ralentissant le renouvellement des cellules.
Lorsque les pellicules sont grasses, il faut en plus agir sur la production de sébum mais aussi parfois associer au traitement des substances antifongiques et de l'acide salicylique, lequel détruit les agglomérats. C'est pourquoi en cas de pellicules grasses, surtout si elles s'accompagnent de démangeaisons, une visite chez un dermatologue est conseillée.

Pour être efficace, un traitement antipelliculaire doit au moins durer une dizaine de jours à raison de deux shampoings traitants par semaine, à laisser poser minimum cinq minutes sur la chevelure.

Très tenaces, les pellicules peuvent toujours revenir, d'autant plus que les facteurs favorisants leur apparition sont nombreux (le stress, les changements hormonaux, le manque d'hygiène, l'usage excessif de gels et autres produits coiffants, etc.).
Dans ce cas, il faudra tout simplement réitérer les traitements déjà entrepris auparavant, voire demander conseil à un dermatologue.

Initialement publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le 14/11/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 17/11/2017 - 12h36
Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pellicules: pourquoi moi? Mis à jour le 30/09/2011 - 14h20

Les pellicules , bénignes mais très fréquentes, embêtent près d’un Français sur deux, de façon durable ou passagère. S’il est légitime de se demander comment s’en débarrasser, il est logique d’en chercher l’origine. Les facteurs favorisant les pellic...

Pellicules : plus d'une personne sur deux Mis à jour le 21/11/2006 - 00h00

Dérangeantes, parfois handicapantes, les pellicules sont particulièrement fréquentes. Près d'une personne sur deux s'en plaint. S'il existe aujourd'hui des traitements efficaces, il faut savoir que de nombreux facteurs modifiables peuvent aggraver le...

De beaux cheveux sans pellicules Publié le 07/01/2016 - 10h52

Les pellicules ont une fâcheuse tendance à récidiver. Inesthétiques, elles sont cependant bénignes. Malgré tout, il existe des facteurs favorisants à éliminer et des traitements à tenter contre les pellicules .

Pellicules: luttez contre le stress Mis à jour le 04/11/2011 - 12h40

Le stress est un des facteurs importants qui favorisent l’aggravation des pellicules . Quels sont les autres facteurs sur lesquels on peut jouer? Et sinon, comment diminuer son niveau de stress pour venir à bout des pellicules ou potentialiser l’effi...

Plus d'articles