PUBLICITÉ

Peu de lait pendant la grossesse : petit bébé

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/10/2013 - 22h54
-A +A

Les femmes enceintes qui boivent très peu de lait ont plus de risque de donner naissance à des bébés de petit poids.

Il semblerait que cet effet soit en relation avec la vitamine D contenue dans le lait.

PUB

Durant la grossesse, les vitamines sont essentielles

La grossesse est une période particulière durant laquelle il faut veiller à une alimentation saine et équilibrée afin d'éviter tout risque de carence en micronutriments, vitamines et minéraux, ceux-ci étant très importants pour le bon déroulement de la grossesse.

D'ailleurs tout récemment, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a clairement recommandé aux femmes désirant concevoir un enfant de veiller à des apports suffisants en vitamine B9, également dénommée folates, et si nécessaire, de recourir à une supplémentation. En effet, une carence en vitamine B9, au moment de la conception et en tout début de grossesse, augmente les risques de retard de croissance ou de malformations graves.

Lait et vitamine D

Cette vitamine n'est pas la seule à être indispensable au développement du bébé. Cette nouvelle étude montre que la vitamine D a aussi une grande importance et serait en relation avec le risque de donner naissance à des bébés de petits poids, en cas d'apport insuffisant. La démonstration, faite en 2006, est relativement simple.

Les chercheurs ont demandé à une population de femmes enceintes d'indiquer leurs consommations quotidiennes de lait, et après l'accouchement, ils ont noté le poids de naissance des bébés.

On s'apercoit que moins les femmes buvaient de lait durant leur grossesse, plus leur bébé était de petit poids. Les bébés dont les mères ont consommé moins d'un verre de lait par jour (250 ml) pesaient en moyenne 110 g de moins par rapport à ceux dont les mères étaient de grandes consommatrices. Les auteurs vont jusqu'à remarquer que chaque verre de lait supplémentaire par jour augmentait de 41 g le poids des nouveau-nés.

Cet effet est attribué à la vitamine D contenue dans le lait et non à ses autres constituants qui sont essentiellement des protéines spécifiques et du calcium.

On peut recommander aux femmes enceintes de veiller à boire suffisamment de lait durant leur grossesse et si nécessaire de discuter avec leur médecin de la pertinence d'une complémentation.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache le 20/06/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 30/10/2013 - 22h54

Mannion C.A. et coll., CMAJ, 174 (9) : 1287-90, 2006.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Grossesse après 50 ans : davantage de complications Publié le 14/08/2014 - 15h49

De plus en plus de femmes deviennent mère après 50 ans grâce notamment aux traitements contre l'infertilité. Mais quels sont les risques de ces grossesses tardives tant pour la mère que pour l'enfant ? Elles sont plus risquées d'après les conclusions...

Tabac et foetus : attention à leur petit coeur ! Mis à jour le 08/04/2003 - 00h00

Le tabagisme durant la grossesse expose à des risques immédiats : fausse-couche, rupture placentaire, accouchement prématuré, petit poids de naissance… A plus long terme, des conséquences négatives peuvent se manifester sur le développement intellect...

Plus d'articles