PUBLICITÉ

Peut-on faire confiance à l'éthylotest ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 07/08/2012 - 14h41
-A +A

La façon la plus sûre de ne pas risquer sa vie et celles des autres est de s'abstenir totalement de boire de l'alcool si l'on doit ensuite prendre le volant.

Dans cet objectif, l'éthylotest peut être un outil pour sensibiliser (c’est pourquoi il est devenu obligatoire d’en détenir un dans son véhicule), mais encore faut-il qu'il soit fiable !…

PUB

Éthylotest chimique ou électronique ?

Vous pouvez disposer d’un éthylotest chimique ou électronique.

  • Les éthylotests chimiques comportent un réactif qui change de couleur en fonction du taux d'alcool dans l'air expiré. 
    Les modèles les plus courants disposent d'un ballon permettant de doser la quantité d'air à faire passer dans le réactif.
    Jetables, ils ne s’utilisent qu’une fois et coûtent en moyenne 1 à 2 euros.
  • Les éthylotests électroniques comportent une sonde sensible au taux d'alcool dans l'air expiré. 
    Le résultat est exprimé en milligramme par litre d'air expiré. 
    Alors attention, le seuil réglementaire au-delà duquel il est interdit de conduire est fixé à 0,50 g d'alcool dans le sang, ce qui correspond à 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré. Réutilisable, un éthylotest électronique coûte entre 100 et 200 euros. L’appareil doit aussi faire l’objet d’un recalibrage tous les ans par le fabricant, prestation facturée quelques dizaines d’euros.

Les éthylotests sont-ils fiables ?

Les éthylotests sont relativement fiables sous réserves de certaines conditions :

  • Que leur date de validité ne soit pas dépassée.
  • Qu’ils ne soient pas frauduleux.

Avec l’obligation française de détenir un éthylotest dans chaque véhicule, le marché de l’éthylotest a pris de l'ampleur et les éthylotests non conformes se sont multipliés.

Pour ne pas vous faire berner en achetant un éthylotest défectueux, choisissez-en un qui porte la marque NF, laquelle garantit une certaine fiabilité, car les produits subissent régulièrement des contrôles d'un organisme indépendant…

À savoir : les éthylomètres employés par les forces de l'ordre sont plus fiables que les appareils grand public, ils répondent à une norme différente.

Reste qu’en l’absence de réglementation imposant un minimum de fiabilité aux produits, certains appareils, même NF, peuvent donner des résultats fantaisistes.

A titre d'exemple, après avoir réalisé en 2010 des tests sur neuf éthylotests, un magazine français ne recommandait que deux modèles, les autres se révélant défaillants ou signalant à tort une alcoolémie inférieure au seuil légal.

A noter que les problèmes concernaient en particulier les appareils électroniques et que les résultats peuvent varier selon les variations extrêmes de température dans la boîte à gants.

On retiendra en pratique qu’il faut résister aux éthylotests fantaisistes et que le plus sûr reste de ne pas boire une goutte d’alcool si l’on doit prendre le volant.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 07/08/2012 - 14h41

60 millions de consommateurs, http://www.60millions-mag.com, 2 mars 2012.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le dangereux effet désinhibiteur de l'alcool Mis à jour le 23/02/2002 - 00h00

Les troubles cognitifs induits par l'alcool sont en partie responsables de la désocialisation progressive des personnes alcoolo-dépendantes. Cependant, l'effet désinhibiteur de l'alcool a aussi un impact social important et souvent sous-estimé : il p...

Déjouez les pièges des soirées arrosées entre amis Publié le 23/12/2016 - 12h16

Vous êtes en week-end ou en vacances. Détendez-vous et profitez de vos amis. Mais en cas de soirée arrosée , sachez prendre les devants pour profiter sereinement de l’événement et ne prendre aucun risque, notamment au volant. Voici quelques conseils,...

Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ? Mis à jour le 24/09/2002 - 00h00

Boire trop d'alcool représente un danger, non seulement pour soit, mais également pour les autres. En Belgique, 300.000 personnes sont alcoolodépendantes . C'est la deuxième cause de mortalité " évitable " ! La seule solution à ce problème majeur de...

Plus d'articles