PUBLICITÉ

La pilule, cette méconnue ...

Publié par Catherine Rasse, journaliste médicale le 25/03/2003 - 00h00
-A +A

Alors que l'utilisation de la pilule s'est répandue, le nombre d'interruptions de grossesse continue à augmenter, dans toutes les catégories d'âge. Un manque de connaissances sur la contraception ?

PUB

La pilule, on connaît. Du moins, c'est ce qu'on croit… Car même si son utilisation s'est largement répandue ces dernières années, le nombre d'avortements n'a pas diminué pour autant. Bien au contraire : les interruptions volontaires de grossesse continuent à augmenter, même chez les toutes jeunes filles. C'est que les adolescentes ont des relations sexuelles de plus en plus tôt. En outre, la pilule étant un moyen de contraception populaire, les ados pensent être mieux informées sur le sujet… qu'elles ne le sont effectivement.

Mais que savent réellement les 15-20 ans sur le contraceptif ?

C'est la question qu'a posé la société Schering à plusieurs centaines de jeunes filles belges… Une étude de marché qui a mis au jour des confusions inquiétantes : 23 % des sondées ignorent combien de temps il faut, après l'arrêt de la pilule, pour être à nouveau féconde, tandis que 8 % considèrent qu'une douche après une relation sexuelle est un contraceptif fiable. Plus grave encore : 8% d'entre elles pensent que la pilule protège du sida ! En outre, la pilule dans ses aspects pratiques semble tout aussi mystérieuse : quand suis-je protégée ? Que faire en cas de vomissements, de diarrhée, d'oubli ? Autant de questions synonymes d'hésitations… Pourtant, une information simple et appropriée suffit à éviter beaucoup de questionnements et de soucis inutiles.

Comment utiliser la pilule ?

La plupart des pilules doivent être prises pendant 21 jours, suivis de 7 jours d'interruption. Les règles apparaissent 2 à 3 jours après la prise du dernier comprimé. Un saignement qui peut durer environ 4 jours. Pour que la fiabilité ne soit pas compromise, il est essentiel que la semaine d'arrêt n'excède pas les 7 jours. En cas de vomissements ou de diarrhée, dans les trois heures suivant la prise de la pilule, le comprimé n'a pas pu être absorbé par l'organisme. Il est dès lors préférable de prendre une pilule supplémentaire (sur une plaquette de réserve). Après trois heures, la pilule est assimilée.

Publié par Catherine Rasse, journaliste médicale le 25/03/2003 - 00h00 Dossier de presse " La pilule dans la pratique ", de la société pharmaceutique Schering.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
J'ai oublié ma pilule, que faire? Publié le 23/01/2012 - 15h44

Comment gérer un oubli de pilule ? Quelles sont les règles de base? Existe-t-il des périodes plus à risque de grossesse que d'autres? Quand prendre la pilule du lendemain ou contraception d'urgence ?

Une nouvelle pilule en continu Mis à jour le 09/03/2009 - 00h00

Une nouvelle pilule contraceptive baptisée Yaz® possède deux atouts inédits: sa composition et son mode d'administration original. Au final, moins de syndrome prémenstruel, moins d'acné et moins d'oubli de pilule. Explications.

Pilule : la méthode "quick start" Mis à jour le 12/12/2006 - 00h00

La pilule est la méthode contraceptive la plus utilisée et la plus sûre. La seule ombre au tableau est l'omission d'une prise de pilule durant le cycle ou l'oubli de démarrer une nouvelle plaquette après les 7 jours d'arrêt. Un nouveau concept consis...

Zoom sur la contraception hormonale Publié le 06/06/2011 - 16h13

Délivrées sous forme de pilules , patch , anneau ou stérilet , les hormones sont utilisées à visée contraceptive . Estrogènes et/ou progestérone bloquent l’ovulation et modifient les muqueuses, empêchant les spermatozoïdes d’atteindre leur but et ren...

Plus d'articles