PUBLICITÉ

Le plein d'énergie au petit-déjeuner

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/08/2013 - 11h55
-A +A

Ecoliers et étudiants se lancent dans une nouvelle année scolaire.

Attention, ne les laissez pas quitter la maison sans leur avoir servi un bon petit-déjeuner équilibré qui leur fournira l'énergie nécessaire pour une matinée studieuse et dynamique.

PUB

Capital dans la préservation de l'équilibre alimentaire, le petit-déjeuner permet de reconstituer les réserves pour bien démarrer la journée. Il n'a de petit que le nom, car il doit apporter à l'enfant près de 25% de l'énergie et des nutriments essentiels dont il a besoin au cours de la journée.

Si votre enfant saute le petit-déjeuner, il s'impose un jeûne de plus de 17 heures (du souper de la veille au repas de midi) ! Le matin, lorsque l'organisme est à jeun, la glycémie (taux de sucre du sang) est basse et les réserves de glycogène sont presque épuisées.

C'est la raison pour laquelle le petit-déjeuner est un repas glucidique par excellence.

Règle n°1 : prendre un petit-déjeuner

Les bonnes habitudes commencent tous les matins dans notre assiette.
Il est prouvé scientifiquement que le petit-déjeuner est le repas à ne pas négliger, surtout en âge de scolarité. Il contribue à un bon équilibre alimentaire et conditionne les performances intellectuelles en favorisant la mémorisation et l'apprentissage.

Faire l'impasse sur son petit-déjeuner, ouvre incontestablement la porte aux grignotages, à l'hyper consommation réactionnelle du repas de midi, au coup de barre, à la somnolence...

Bref, rien de bon pour l'organisme ! Or, en Belgique, seul un adolescent sur dix mange un petit-déjeuner véritablement équilibré et un sur six n'en prend jamais !

Règle n°2 : pas n'importe lequel

Le petit-déjeuner idéal se compose de plusieurs types d'aliments incontournables : un produit céréalier, un laitage et un fruit frais ou un jus de fruit.

Les enfants ont besoin de glucides pour faire le plein d'énergie, de protéines pour la croissance et la formation de la masse musculaire, de graisses (surtout pas trop d'acides gras saturés), de fibres pour un bon transit intestinal, de vitamines B, C, E, D et A, de minéraux (principalement du calcium et du fer).

Retrouvez-vous en famille autour de la table du petit-déjeuner et ouvrez-vous l'appétit en buvant un verre d'eau ou de jus de fruits.
Et si votre petite famille fait la difficile, optez pour la diversité.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 31/08/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/08/2013 - 11h55 Communiqué de presse " Une rentrée des classes en forme olympique/Santé et variété " de Nestlé Cereals, août 2004.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sauvons notre petit déjeuner ! Mis à jour le 17/10/2006 - 00h00

Un Belge sur cinq zappe régulièrement le petit déjeuner le matin. Rien de comparable avec le tiers des adolescents qui sacrifie chaque jour le premier repas de la journée. Le petit déjeuner est donc en pleine mutation. Or, il existe de grandes raison...

Les petits déjeuners belges à la loupe Mis à jour le 11/12/2007 - 00h00

Le petit déjeuner est un moment précieux pour passer du temps en famille et recharger les batteries. Mais de tous les repas de la journée, c'est probablement le plus sous-estimé par les familles belges.

Plus d'articles