PUBLICITÉ

Pollution sonore et difficultés scolaires

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2005 - 00h00
-A +A

Les répercussions de la pollution sonore sur la santé et la qualité de vie sont bien connues, mais uniquement chez les adultes. Qu'en est-il chez l'enfant ? Le bruit rend moins attentif et engendre des difficultés d'apprentissage…

PUB

Selon une étude européenne, les élèves des établissements scolaires situés à proximité d'un grand aéroport ont davantage de difficultés d'apprentissage, en particulier en ce qui concerne l'acquisition de la compréhension du langage écrit.

Plus de 2.800 enfants, âgés de 9 ou 10 ans et scolarisés dans un établissement scolaire situé à proximité d'un aéroport international, ont été évalués. Ils ont passé des tests cognitifs et répondu à un questionnaire visant à déterminer leur état de santé général. La pollution scolaire sonore a également été mesurée. Les auteurs observent une relation inverse entre l'intensité du bruit et les performances des élèves. La pollution sonore entraîne notamment des troubles de l'apprentissage de la lecture. Là où elle est la plus intense, les enfants savent lire, mais ne comprennent pas ce qu'ils lisent. Parallèlement, les élèves signalent que le bruit environnant tend à les énerver. En revanche, il ne semble pas affecter leur niveau d'attention, ni leur santé générale.

Comment expliquer ce phénomène ?

Il est fort probable que les enfants se protègent du bruit environnant en s'isolant mentalement de cette nuisance. Ils réussissent ainsi à ignorer les bruits des avions venant de l'extérieur, mais également de ceux qui viennent de l'intérieur. Ils seraient alors moins attentifs à ce qui se passe dans leur classe, et en particulier à la voix de leur instituteur.

On considère que, pour être bien audible, la voix de l'instituteur doit dépasser de 10dB le bruit de fond. Dans certaines écoles, le bruit de la ventilation ou celui produit par les élèves eux-mêmes suffit à masquer les paroles de l'instituteur, notamment depuis les places situées au fond de la classe. Un secteur bruyant, comme un aéroport, rend également impraticable la règle des 10db, à moins d'installer des systèmes d'isolation sonore spécifiques.

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2005 - 00h00 The Lancet, pp 1942-1949, 4 juin 2005.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Bruit : quel impact sur la santé ? Publié le 22/08/2014 - 12h05

Saviez-vous que le bruit d'un aspirateur peut perturber votre audition ? Sans parler des avions, chantiers et autres motos pétaradantes, nos propres bruits sont susceptibles de nous nuire. Explications sur le bruit et ses répercutions...

Tumeur auditive : et si c'était un neurinome ? Publié le 02/06/2017 - 11h16

Le neurinome du nerf auditif est une tumeur bénigne mais qui tend à évoluer et à atteindre le cerveau. Cette affection peut alors poser un véritable problème. Il semblerait que les personnes exposées à des niveaux sonores élevés soient plus vulnérabl...

Jouets bruyants, attention aux oreilles! Publié le 15/09/2015 - 16h14

Les jouets sonores sont de plus en plus nombreux et, il faut bien l'avouer, très plébiscités par les enfants. Attention toutefois, regardez bien les niveaux sonores indiqués sur les emballages. Certains dépassent l'entendement et risquent d'endommage...

Plus d'articles