PUBLICITÉ

Premier verre trop jeune, premier pas vers l'alcoolodépendance

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 28/08/2006 - 00h00
-A +A

Plus on commence à boire de l'alcool jeune, plus le risque de devenir dépendant est élevé. Méfions-nous du petit verre de cidre des vacances, de la demi-coupe de champagne pour faire comme tout le monde… Protégeons-les de ce fléau.

PUB

Jamais d'alcool avant 14 ans!

Les adolescents boivent de l'alcool de plus en plus jeunes et de manière de plus en plus importante. Une étude américaine vient de montrer que c'est très préoccupant. Après avoir interrogé plus de 40.000 adultes sur leur dépendance à l'alcool et sur l'âge de leur premier verre, il ressort que ceux qui ont goûté à l'alcool avant 14 ans ont 70% de risques de plus de devenir alcoolo-dépendant dans leur vie, par rapport à ceux qui ont bu leur premier verre après l'âge de 21 ans.

L'alcool ? Le plus tard possible. Encore mieux, jamais !

Parmi les adultes interrogés, ceux qui avaient été initiés à l'alcool avant l'âge de 14 ans étaient deux fois plus nombreux à être dépendants de l'alcool dans l'année qui précédait l'enquête et trois fois plus nombreux à avoir connu de multiples épisodes de dépendance.

On observe ainsi avec l'alcool le même phénomène qu'avec le tabac : plus l'initiation est jeune, plus l'addiction est forte. Il s'agit probablement d'un effet lié à l'immaturité du cerveau, celui-ci étant en plein remodelage pendant l'adolescence et les débuts de l'âge adulte.

Publié par Dr Philippe Presles, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 28/08/2006 - 00h00 Ralph W. Hingson et al. Age at Drinking Onset and Alcohol Dependence. Arch Pediatr Adolesc Med. 2006;160:739-746
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Jeunes et alcool : le rôle des parents Publié le 20/02/2015 - 11h12

Chaque semaine, en Belgique, 45 jeunes sont hospitalisés en urgence parce qu’ils ont consommé trop d’ alcool . Le constat est alarmant en lui-même, mais quelles sont les vraies conséquences pour ces jeunes ? Et que peuvent faire les parents ?

Où les jeunes boivent-ils? Mis à jour le 27/12/2010 - 01h00

Depuis le 10 janvier 2010, la vente d'alcool aux mineurs d'âge est strictement réglementée. Le SPF Santé Publique vient de publier les résultats d'une évaluation de cette nouvelle législation.

Plus d'articles