PUBLICITÉ

Protéines de soja: tout bénéfice pour la femme ménopausée?

Publié par Sabine Dupont, journaliste santé le 11/05/2004 - 00h00
-A +A

Régulièrement, des articles font état de l'efficacité du soja pour lutter contre les effets indésirables de la ménopause. Une étude australienne y ajoute sa contribution: les protéines de soja améliorent le profil lipidique de la femme ménopausée. Restons néanmoins prudents...

PUB

Après la ménopause, les ovaires cessent de produire des oestrogènes, l'une des deux principales hormones féminines, avec la progestérone. Il s'ensuit diverses conséquences à court terme, comme les bouffées de chaleur, et d'autres, à plus long terme, notamment un risque accru d'ostéoporose et de développement de maladies cardiovasculaires. Pour contrer ces problèmes, la femme se voit souvent proposer une hormonothérapie de substitution. Certaines optent aussi pour la prise de remèdes à base de plantes. Il apparaît en effet qu'environ 300 végétaux contiennent des isoflavones, un phyto-oestrogène dont la structure chimique ressemble aux oestrogènes féminins. Parmi ces bienfaiteurs : le soja.

Une étude à relativiser

En Australie, des chercheurs ont mené une étude pour vérifier les effets des protéines de soja sur le cholestérol sanguin ("bon" - HDL et "mauvais"- LDL) et sur le métabolisme des os. Dans un groupe, les femmes ménopausées ont recu l'équivalent de 40 grammes de protéine de soja par jour; dans l'autre, elles prenaient une autre forme de protéine. Après trois mois de suivi, les patientes qui absorbaient des protéines de soja ont présenté une diminution de leur taux de cholestérol. Une bonne nouvelle ? "Attention, met en garde le Dr Pornel, après 3 à 6 mois, il y a toujours une espèce d'effet miraculeux. Pour confirmer le bénéfice, il faut en général attendre un à deux ans. Même chose en ce qui concerne les marqueurs osseux. Trois mois de suivi me semblent insuffisants. L'étude n'a d'ailleurs pas pu conclure à un effet positif sur le métabolisme osseux, malgré la prise de soja."

Du soja pour toutes?

Les effets du soja sur la santé des femmes sont étudiés depuis longtemps. Après la Deuxième Guerre Mondiale, des chercheurs ont remarqué que les Japonaises émigrées présentaient plus d'effets secondaires dus à la ménopause que leurs compatriotes restées au pays. Parce que leur alimentation, et leur consommation de soja, a changé, ont-ils pensé. C'est ainsi qu'a commencé la saga des bénéfices du soja. "Dans l'état actuel des connaissances, il est probable que consommer du soja ne fait pas de tort, précise le Dr Pornel. Cependant, les mécanismes exacts d'action des isoflavones qu'il contient restent encore à étudier. La facon dont ils sont extraits, digérés et métabolisés par le foie influence leurs effets, or ce métabolisme est très variable d'une personne à l'autre." Et d'ajouter que si la prise de soja permet à la femme ménopausée de se sentir mieux, alors pourquoi pas...

Publié par Sabine Dupont, journaliste santé le 11/05/2004 - 00h00 Le Généraliste et interview du Dr Bruno Pornel, gynécologue
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Soja : faut-il en manger ? Mis à jour le 27/04/2015 - 17h24

Sauf si l’on est végétarien ou fan de la cuisine asiatique, on ne mange pas souvent du soja. Cette légumineuse qui se décline en de nombreux produits jouit d’une image d’aliment bon pour la santé, mais pas pour tout le monde. Qu’en est-il vraiment ?...

Soja et isoflavones de soja: le sperme menacé? Mis à jour le 02/09/2008 - 00h00

L'infertilité masculine peut avoir plusieurs origines. Et parmi celles-ci, l'alimentation semble exercer un rôle loin d'être anodin. Selon des chercheurs américains, le soja et les isoflavones de soja pourraient ainsi diminuer la qualité du sperme......

Plus d'articles