PUBLICITÉ

Publicités mensongères

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 14/06/2005 - 00h00
-A +A

Le marché du sport regorge de produits en tous genres censés améliorer votre forme ou votre plastique. Attention, danger!

PUB

On trouve dans les magazines spécialisés, mais aussi sur Internet, de nombreuses publicités pour des compléments alimentaires destinés spécifiquement aux sportifs. Leur argumentation commerciale est habile. Des propos que ne renierait pas un bon physiologiste côtoient ainsi les élucubrations les plus dangereuses. Dans ce magma, certaines marques semblent jouer la carte de la rigueur et proposent, en marge de l'argumentaire commercial, de nombreuses références bibliographiques. Mais une étude plus approfondie nous révèle que, souvent, le contenu de ces travaux est réinterprété de manière orientée et parfois même en contradiction avec les conclusions des chercheurs. Exemple: on présente une préparation à base d'arginine et d'ornithine comme "stimulateurs de l'hormone de croissance". De fait, ces composés interviennent dans la fabrication de l'hormone, au même titre que des dizaines d'autres constituants. Est-ce qu'un supplément suffit à en élever la concentration? Les fabricants l'affirment et citent pour cela des références scientifiques précises qui doivent emporter la réticence des plus sceptiques. Seulement, ils oublient de dire que les études en question portaient sur des enfants affectés d'un retard de croissance et pas sur des sportifs en pleine possession de leurs moyens. Avouez que l'extrapolation est pour le moins culottée.

Les protéines à gogo

Les poudres de protéines font également l'objet d'un juteux commerce. Les experts ont beau expliquer que des rations de protéines au-delà de 2,5 grammes par kilo de poids corporel ne servent à rien et sont même dangereuses pour les reins, cela ne change rien à l'affaire. Les sportifs continuent d'en consommer, persuadés que cela les aidera à développer leur masse musculaire et à accroître leur force. Aujourd'hui, ces préparations représentent environ 40% du marché de la diététique sportive avec une sophistication croissante dans les préparations. Ainsi, les simples poudres de protéines laissent progressivement la place aux acides aminés auxquels on attribue chaque fois des vertus particulières. Sans fournir évidemment la moindre garantie d'efficacité!

L'art de vendre du bidon

Un tas d'autres produits débarquent actuellement en Europe via Internet et souvent en provenance des Etats-Unis. Là-bas, il n'est pas rare qu'on propose de la DHEA ou de l'éphédra sous couvert de suivi nutritionnel. Des cocktails renfermant un tas de substances pas toujours clairement identifiées sont également proposés en vente libre et à des prix prohibitifs: acide pangamique (vitamine B15) ; gamma-orynazol (extrait de riz), eleuthérocoque (ginseng) ; noix de cola ou guarana ; fenugrec, présenté comme activateur de l'assimilation de créatine (!); mésobolon et octabol, présentés comme stimulants homéopathiques du métabolisme ; L-carnitine et autres brûleurs de graisses. Dans le meilleur des cas, ces substances ne servent à rien. Pour les représentants de l'élite sportive, elles peuvent même être source de problèmes dans l'éventualité d'un prochain test antidopage. Plus grave encore: il arrive qu'elles exposent à de graves soucis de santé.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 14/06/2005 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Quels compléments alimentaires pour les sportifs ? Publié le 02/11/2016 - 11h45

Si vous faites du sport régulièrement, vous avez peut-être déjà été tenté(e) par des compléments alimentaires destinés à améliorer les performances sportives. Serge Pieters, diététicien spécialisé dans le sport, nous en dit plus.

Sportifs, attention à vos vitamines! Mis à jour le 19/08/2008 - 00h00

L'alimentation est un élément santé encore plus important pour les sportifs que pour le reste de la population. Elle est souvent vue sous l'angle de l'énergie qu'elle apporte - mais il n'y a pas que ca: vitamines et sels minéraux sont aussi très impo...

Faut-il éradiquer le sucre ? Mis à jour le 22/06/2015 - 16h51

Éradiquer le sucre de son alimentation, c’est la nouvelle mode. Et ça démarre fort. Livres, témoignages, articles dans la presse, sur des blogs, buzz et défis sur les réseaux sociaux et bientôt un docu à la télévision. Le sucre est accusé de tous les...

Plus d'articles