PUBLICITÉ

Qu'est-ce qu'un petit-déjeuner complet ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/08/2015 - 16h50
-A +A

Le petit-déjeuner est un vrai repas essentiel. Nous le négligeons bien trop souvent. Pourtant, son absence est désignée par certains comme un facteur de risque de surpoids. Quelle doit être sa composition idéale ?

PUB

Petit-déjeuner : quelques impératifs

Le petit-déjeuner doit être complet et suffisamment calorique, à savoir qu'il doit apporter à l'organisme suffisamment de protéines, glucides, lipides, vitamines et minéraux. Pour cela, il faut puiser dans les différentes catégories d'aliments.

  • Un produit laitier : lait, yaourt, fromage blanc, fromage ;
  • Des céréales : pain, biscottes, flocons d'avoine... Evitez de préférence les céréales spéciales petit-déjeuner, ou alors sélectionnez-les avec grand soin : elles sont souvent très riches en sucre et en sel.
  • Un fruit ou un jus de fruit (bon apport en vitamines) ;
  • Un peu de sucre : dans le café ou sur une tartine sous forme de confiture ou de miel ;
  • De la matière grasse : comme un peu de beurre sur du pain.

Ne négligez pas non plus une boisson, importante parce que nous transpirons tous pendant la nuit. Les boissons chaudes sont traditionnelles, mais un grand verre d'eau peut très bien faire l'affaire.

A savoir au sujet du petit-déjeuner

  • Prendre un petit-déjeuner complet ne vous fera pas grossir. Au contraire, il vous aidera à ne pas grignoter durant la matinée, à attendre sereinement le repas de midi et à l'aborder dans de bonnes conditions. En effet, si vous vous mettez à table affamé, vous aurez tendance à choisir les aliments les plus riches et en grande quantité. Inversement, si n'avez pas "l'estomac dans les talons", vous arrivez beaucoup plus facilement à composer un repas équilibré riche en légumes et en fruits et non en viande, féculents et pâtisserie ou sauces et charcuteries.
  • Le jus de fruit n'est pas indispensable pour qui surveille son poids, car tout en ayant l'avantage d'être riche en vitamines, il a l'inconvénient d'apporter une grande quantité de calories sous forme de sucres rapides.
  • Les céréales constituent un produit intéressant en cas de grignotage, car certaines ne contiennent pas de lipides.
  • Le petit-déjeuner doit couvrir 20 à 25% des apports caloriques de la journée.

Attention : si votre poids est équilibré et que vous vous sentez bien, il n'est pas nécessaire d'augmenter la consistance de votre petit-déjeuner. Vous risqueriez de grossir inutilement. Chacun est différent !

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 29/06/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/08/2015 - 16h50
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sauvons notre petit déjeuner ! Mis à jour le 17/10/2006 - 00h00

Un Belge sur cinq zappe régulièrement le petit déjeuner le matin. Rien de comparable avec le tiers des adolescents qui sacrifie chaque jour le premier repas de la journée. Le petit déjeuner est donc en pleine mutation. Or, il existe de grandes raison...

Petit déjeuner familial et casse-tête des régimes Mis à jour le 10/09/2015 - 16h09

Papa a du cholestérol , Maman une intolérance au lactose et une sensibilité au gluten, Papy est hypertendu et Mamie diabétique. Chacun a donc un régime « sans ». Comment gérer le petit déjeuner familial sans mettre les enfants à des régimes dont ils...

Moins gros, les petits-déjeuneurs ? Mis à jour le 25/03/2003 - 00h00

Près d'un Belge sur cinq prend chaque matin la mauvaise habitude de sauter le petit-déjeuner (1) . Une étude récente révèle que cet oubli matinal prédispose, à long terme, à l' obésité et au diabète …

Plus d'articles