PUBLICITÉ

Quel est le repas idéal pour bien s'endormir ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/08/2014 - 16h29
-A +A

Notre dîner du soir influe sur la qualité de notre sommeil.

Aussi, si vous avez des difficultés à vous endormir ou si vous dormez mal, lisez cet article !

PUB

Pour bien dormir, un déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper de pauvre tu prendras", dit un vieil adage

En effet, il est reconnu depuis longtemps déjà qu'un repas copieux le soir ne fait pas bon ménage avec l'oreiller.

Chez l'homme, la structure du sommeil est également influencée par la transition table-édredon. Plusieurs études indiquent clairement que la consommation de glucides augmente, dans un délai de 30 à 60 minutes, la tendance à la somnolence.

Nos grands-mères avaient donc raison : un verre de lait chaud avec du miel le soir,… rien de tel pour succomber à l'appel de la couette !

Des glucides pour un bon sommeil !

Un repas riche en glucides provoque une élévation des taux de sérotonine au niveau du cerveau. Ce petit neuromédiateur induit la satiété, mais aussi la somnolence qui suit le repas et donc l'endormissement.

Comment ca marche ?
L'ingestion d'aliments riches en glucides accroît les concentrations d'insuline dans le sang. Or, cette hormone facilite la pénétration dans le tissu cérébral d'un petit acide aminé, le tryptophane, précurseur de la sérotonine.
A l'inverse, un repas riche en protéines accroît la vigilance par la synthèse de substances dopantes dans le cerveau : l'adrénaline et la dopamine, notamment. Il favorise aussi une réduction de la synthèse de sérotonine cérébrale. Pour promouvoir la performance, une petite quantité de protéines alimentaires est donc toujours indispensable….

D'autres ingrédients ?

La production de la sérotonine est également dépendante de co-facteurs tels que le fer, le magnésium, les acides gras essentiels ou les vitamines B3 et B6. Les déficiences en ces nutriments sont fréquentes dans la population générale et pourraient peut-être expliquer partiellement la difficulté qu'ont certains à tomber dans les bras de Morphée….

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 28/09/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/08/2014 - 16h29
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sommeil : mieux manger pour mieux dormir Mis à jour le 29/12/2015 - 21h23

Fêtes de fin d’année et repas copieux ne favorisent pas forcément un bon sommeil. Mieux vaut aussi bien dormir pour qu’un régime soit efficace… les recherches explorent la relation entre le sommeil, la nutrition, certains nutriments ou la composition...

Plus d'articles