PUBLICITÉ

Radiothérapie contre le cancer du sein: tout a changé!

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/03/2010 - 00h00
-A +A

La radiothérapie est une technique importante de lutte contre le cancer qui consiste à irradier des cellules cancéreuses pour modifier leur ADN et entraîner leur mort. Dans le cancer du sein, elle est en général utilisée pour prévenir les récidives.

PUB

Une radiothérapie en deux minutes?


A l'heure actuelle, une radiothérapie prend en général entre trois et six semaines, avec cinq séances par semaine. Les déplacements quotidiens jusqu'à l'hôpital sont souvent difficiles à vivre, surtout quand ils viennent en plus des effets secondaires du traitement. En outre, la nécessité de faire suivre une radiothérapie rend plus compliquée la mise en place de la chimiothérapie, et interdit la chirurgie reconstructrice pendant toutes ces semaines. Or il existe aujourd'hui, pour certaines tumeurs du sein très petites et pour lesquelles le risque de métastase est relativement limité, des techniques qui diminuent la durée de la radiothérapie jusqu'à quelques jours... ou même deux minutes.

Une nouvelle machine à Bruxelles et à Anvers


Une nouvelle machine appelée Mobetron vient d'être inaugurée à l'Institut Jules Bordet contre le cancer à Bruxelles. La même est déjà en place dans un hôpital d'Anvers. Cette machine permet d'irradier la zone de manière très précise pendant une à deux minutes, en sauvegardant un maximum de tissus sains; et ces minutes suffisent à avoir un taux de récidive extrêmement bas (1,9% de récidive à 5 ans) et à augmenter le taux de survie à cinq ans. Bien entendu, il faut sélectionner les tumeurs avec soin: si les médecins soupçonnent que le cancer est en train de s'étendre, il est important de procéder à une irradiation plus large, et une radiothérapie traditionnelle sera alors conseillée. Cependant, la moitié des tumeurs actuellement détectées pourraient être concernées par la nouvelle technique.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/03/2010 - 00h00 Conférence de presse des Amis de l'Institut Bordet, 10 mars 2010
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
biondina

Bonjour,
je viens de ma faire opérer à l'institut Jules Bordet de
bruxelles, j'ai eus la chance de pouvoir bénéficier de la machine Mobetron car mon cancer avait la taille requise
La prise en charge ainsi que la compétence des médecins est sans égal.
disponible pour d'autres renseignements et bon courage
biondina

Chrislab

Bonjour, j'ai aussi été opérée d'un cancer du sein à l'institut Bordet. Tout s'est bien passé mais quelques mois semaines après j'ai commencé à avoir mal à la gorge et depuis j'ai des kystes dans la gorge et sur les amygdales et des difficultés de déglutition. Je connais une autre personne qui a eu cette opération et qui souffre maintenant de kystes sur les glandes salivaires. Je voudrais savoir ce qu'il en est pour vous... Pas d'effets secondaires analogues ? Merci d'avance pour votre attention - Chris.

PUBLICITÉ
A lire aussi
Le cancer du sein : les grandes questions Mis à jour le 29/11/2001 - 00h00

Le cancer du sein est la première cause de cancer chez la femme . Il se développe le plus souvent à partir des lobules ou des canaux de la glande mammaire. La cause première du cancer n'est pas connue, mais des facteurs de risque ont été identifiés.

Radiothérapie et chimiothérapie dans le cancer du sein Publié le 22/09/2013 - 23h37

La radiothérapie, la chimiothérapie et l'hormonothérapie sont utilisées en complément de la chirurgie pour améliorer les chances de guérison du cancer. Tous ces traitements ne sont pas systématiquement utilisés : chaque cancer du sein est particulier...

Plus d'articles